Jakob, fils de Jakob d’Alain Gagnon — billet critique

Publié dans le Voir du 11 novembre 2004

Un fait pas si divers, par Éléonore Côté

Alain Gagnon nous entraîne sur les pas de Jakob, un jeune juif confronté aux horreurs de la Shoah.

Pour son dernier-né, Jakob, fils de Jakob, Alain Gagnon s’est inspiré d’un fait divers lu dans un journal un samedi matin. En gros: un homme s’est immolé sur la tombe de sa femme, qu’il avait aidée à mourir quelque temps plus tôt. Lui était juif, elle, allemande. « L’homme m’a donné sa mort. Il a fallu que j’invente sa vie. J’avais la fin, il a fallu que je remplisse les vides pour arriver à cette fin-là », raconte Alain Gagnon.

L’écrivain prétend n’avoir rien inventé, il n’a fait qu’écouter l’histoire qui tournait dans sa tête, et l’écrire. « J’avais une idée, je me suis assis et je me suis laissé emporter. L’histoire m’est racontée par je ne sais qui. Il faut accepter que le texte soit plus fort que soi. Quand on réfléchit trop, on bousille tout », continue celui qui a plus d’une quinzaine de romans à son actif, en plus d’innombrables nouvelles et poèmes. Dans celui-ci, on suit Jakob. Enfant au début du récit, il connaît la guerre, puis survit aux camps de concentration, d’où ne sortiront pas les autres membres de sa famille. Il traverse l’horreur comme il peut et se retrouve au Québec. À travers l’histoire, on peut lire une critique féroce des Allemands, mais aussi des Alliés, qui ont fait « pas mal de saloperies dans les prisons qu’ils géraient », remarque Alain Gagnon.

Si le sujet est sombre, le récit ne l’est pas, le héros non plus. On reconnaît là toute l’habileté de l’auteur à raconter des histoires.

Jakob, fils de Jakob, Éd. Triptyque, 2004, 166 p.

Advertisements

Laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ainsi parle l'Éternel

L'écriture de la Sainte Bible se continue -- publiée par Guylaine Roy (GROY)

La bibliothèque de Sev

Chroniques livresques et élucubrations littéraires

sillage

la trace fluide du chemin parcouru

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

Poesie visuelle/Visual Poetry

Un blog experimental voue a la poesie du quotidien sous toutes ses formes/An experimental blog devoted to poetry in all its forms

Stéphane Berthomet - Notes et article

Blogue personnel de Stéphane Berthomet

A l'horizon des mots

Lire et le dire.

Alchimaer Art

Alchimaer Art,collectif artistique et humaniste, un sujet d’étude les symboles des parcours initiatiques dans l’art. Contemporain, alchimique, textile, peinture, street art, contes vidéo, design … Si l’interprétation des symboles est immortelle et universelle, leurs représentations n’ont pas de limite!

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

maykan.wordpress.com/

Arts et littératures de la Francophonie...

Vous êtes ici... et là-bas

André Carpentier & Hélène Masson

Vivre

« Écoute le monde entier appelé à l’intérieur de nous. » Valère Novarina

Les amours de livres de Falbalapat

Grignoteuse de livres... Des petits partages de lecture entre nous, un peu de musique et quelques artistes en images...

Maillages Exquis

Coffret de textes à outils

Le blog de Reynald Du Berger

Climat, science et société

%d blogueurs aiment ce contenu :