Long is the Road… un texte de Clémence Tombereau

Long is the Road…

alain gagnon, Chat Qui Louche, francophonie, littérature, québec

Photo : AL

Il se produit un curieux phénomène chez beaucoup d’immigrés, ces étrangers ici et étrangers là-bas : à peine franchissent-ils la frontière qui les mène à leur pays de sang, de chair, de vie, que quelque chose en eux se met à circuler plus vite, plus fluidement ; sous leur peau habituée à être ailleurs que là, une espèce de force vive, d’instinct, de sixième sens, se met à grouiller, à bondir, à réclamer sa liberté, ses origines. Un hurlement au fond de l’être, un cri de joie presque animal. Un instinct doublé d’une certitude que cette terre est la nôtre, profondément, malheureusement peut-être, fatalité stupide puisque le lieu de naissance nous choisit plus que l’inverse.

Cela passe par autre chose que la végétation qui change sensiblement. Par autre chose que le ciel dont les nuances se font plus vives. Par autre chose aussi que les parfums, fenêtres ouvertes, qui enlacent tous les sens. Par autre chose que les goûts des mets, pourtant basiques, qu’on bouffe à la va-vite sur une aire d’autoroute.

Cela passe par le sang. Ça trépigne. Ainsi, lors des premiers kilomètres roulés en Italie, le père comme la fille s’arrêtaient de parler : il n’y avait rien à dire et tout à retrouver.

Alphabêta

 Alphabet : n. m. ; liste des lettres d’une langue dans un ordre précis, d’après l’alphabet grec dont les deux premières lettres étaient Alpha et Bêta. Un autre ordre cependant eût été plus amusant et exotique, rappelant vaguement une chanson de Carlos ou d’Annie Cordy : Bêtagamme, Thêtaiô, Êtathête, etc. Ex : «Cela peut sembler un peu bêta, mais l’alphabet est le b.a.-ba d’une langue.»

Arbitre : n. m. : homme payé une fortune pour surveiller des sportifs et se faire insulter. S’il est libre, c’est pire : il peut nous faire faire n’importe quoi. Ex : «Il pleut, c’est ce connard d’arbitre encore.»

Abruti, abrutie : nom con ; n’a rien à voir avec un film de Sergio Leone, bien que l’abruti puisse être bon ou truand — il arrive que l’abruti creuse sa propre tombe. Difficile à décrire, sachez que vous en croiserez beaucoup sur votre route (au travail, à la maison, en famille, à la piscine, au restaurant : l’abruti se répand avec la grâce d’une fiente de pigeon sur le macadam), sous différentes formes, mais toujours caractérisés par une sidérante stupidité. Il demeure une notion totalement subjective, en fonction du libre arbitre (cf. plus haut) de chacun. Ex : «Elle veut écrire un nouveau dictionnaire, c’est vraiment une abrutie.»

Abscons : adjectif ; se dit d’une chose, remarque, raisonnement, discours, qui vous donne un air absent et un peu con. Ex : «Quand tu parles, tout devient abscons.»

Absurde : adjectif ; peut résumer tout ce que vous venez de lire — vous comprendrez donc qu’un exemple serait superflu, mais bon : l’ordre de ce début d’alphabet est complètement absurde.

Notice biographique

Clémence Tombereau est née à Nîmes et vit actuellement à Milan.  Elle a publié deux recueils, Fragments et Poèmes, Mignardises et Aphorismes aux éditions numériques québécoises Le chat qui louche, ainsi que plusieurs textes dans la revuealain gagnon, Chat Qui Louche, francophonie, littérature, québec littéraire Rouge Déclic (numéro 2 et numéro 4) et un essai (Esthétique du rire et utopie amoureuse dans Mademoiselle de Maupin de Théophile Gautier) aux Éditions Universitaires Européennes.  Récemment, elle a publié Débandade (roman) aux Éditions Philippe Rey.

(Une invitation à visiter le jumeau du Chat Qui Louche :https://maykan2.wordpress.com/)

Advertisements

Laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ainsi parle l'Éternel

L'écriture de la Sainte Bible se continue -- publiée par Guylaine Roy (GROY)

rujia

artiste peintre

La bibliothèque de Sev

Chroniques livresques et élucubrations littéraires

sillage

la trace fluide du chemin parcouru

iLOLGO 411

Bonjour, Souriez et allez-y | Hello, smile and go

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

Poesie visuelle/Visual Poetry

Un blog experimental voue a la poesie du quotidien sous toutes ses formes/An experimental blog devoted to poetry in all its forms

Stéphane Berthomet - Articles, notes et analyses

Analyste en affaires policières, terrorisme et de sécurité intérieure.

A l'horizon des mots

Notes d'une bookworm débutante

Alchimaer Art

Alchimaer Art,collectif artistique et humaniste, un sujet d’étude les symboles des parcours initiatiques dans l’art. Contemporain, alchimique, textile, peinture, street art, contes vidéo, design … Si l’interprétation des symboles est immortelle et universelle, leurs représentations n’ont pas de limite!

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

maykan.wordpress.com/

Arts et littératures de la Francophonie...

Vous êtes ici... et là-bas

André Carpentier & Hélène Masson

Sophie-Luce Morin

Auteure, conférencière, idéatrice

Vivre

« Écoute le monde entier appelé à l’intérieur de nous. » Valère Novarina

%d blogueurs aiment ce contenu :