Ninon de L’enclos et Chaucer…. un texte d’Alain Gagnon

Actuelles et inactuelles

alain gagnon, Chat Qui Louche, francophonie, littérature, québec

Ninon de L’enclos — Anne « Ninon » de l’Enclos, aussi appelée Ninon de Lenclos (1620 –1705) est une courtisane, femme d’esprit, épistolière et femme de lettres française. Musicienne prodige, encore enfant, elle jouait du luth avec brio et citait les classiques. Amie intime de Molière, elle corrigea, à la demande de l’auteur, Le Tartuffe, ce qui n’est pas rien. Athée, elle eut à subir les foudres du parti des dévots. On ne compte plus ses amants et amantes célèbres.
Je viens de faire la lecture de ses Lettres au marquis de Sévigné et y ai recueilli ces quelques perles que je vous confie.

– Si j’avais assisté au conseil du Créateur, lorsqu’il forma la nature humaine, je lui aurais conseillé de mettre les rides sous le talon.

– Tant que l’on aime, on ne réfléchit point ; dès qu’on réfléchit, on n’aime plus.

– Voulez-vous que je vous dise ce qui rend l’amour dangereux ? C’est l’idée sublime que l’on s’avise quelquefois de s’en former.

– L’amour ne meurt jamais de besoin, mais souvent d’indigestion.

– Il faut plus d’esprit pour faire l’amour que pour conduire des armées.

alain gagnon, Chat Qui Louche, francophonie, littérature, québecChaucer et l’obsession du temps qui passe — Les contes de Canterbury paraissent légers, mais, ici et là, entre les outrances de l’imaginaire, qui magnifient personnages et situations, on retrouve de ces réflexions qui nous rappellent Sénèque ou Augustin :

– Ores, pour l’amour de Dieu et de saint Jean, ne perdez pas de temps, pour autant que le pouvez. Messires, le temps s’échappe nuit et jour et se dérobe à nous, soit à notre insu quand nous dormons, soit par inadvertance pendant nos veilles, comme fait le cours d’eau qui jamais ne revient en arrière lorsqu’il descend de la montagne à la plaine.
Et cette autre sur la nuit de noces qui nous apparaît pour le moins anachronique :
– Ils allèrent se coucher, comme il était raisonnable et juste, car, bien que les femmes soient des êtres très saints, elles doivent prendre en patience la nuit telles nécessités qui plaisent à ceux qui les ont épousées avec l’anneau, et mettre un peu leur sainteté de côté à ce moment ; il ne peut en être mieux.

Et, tout comme Ronsard, il précède les écrivains postmodernes en s’interpellant lui-même comme personnage avec autodérision :

– Néanmoins il est certain que sur l’heure je ne puis dire nul conte profitable que Chaucer — encore qu’il s’y connaisse médiocrement en mètres et en rimes habiles, — n’ait dit en tel anglais qu’il sait, il y a beau temps, comme plus d’un en a connaissance. Et s’il ne les a pas dits, ces contes, cher frère, dans un livre, il les a dits dans un autre, car il a parlé d’amoureux, en long et en large, plus qu’Ovide n’en a cité dans ses Épîtres qui sont fort anciennes.

Chaucer a vécu au quatorzième siècle et m’a paru heureux. Ses Contes de Canterbury sont un des chefs-d’œuvre de la littérature mondiale. Pour ceux qui voudraient en savoir davantage : https://fr.wikipedia.org/wiki/Geoffrey_Chaucer

L’auteur : Alain Gagnon a remporté à deux reprises le Prix fiction roman du Salon du Livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean pour Sud (Pleine Lune, 1996) et Thomas K(Pleine Lune, 1998). Quatre de ses ouvrages en prose ont ensuite paru chez Triptyque : Lélie ou la vie horizontale(2003), Jakob, fils de Jakob (2004), Le truc de l’oncle Henry (2006) et Les Dames de l’Estuaire (2013). Il a reçu à quatre alain gagnon, Chat Qui Louche, francophonie, littérature, maykan, québec reprises le Prix poésie du même salon pour Ces oiseaux de mémoire (Le Loup de Gouttière, 2003), L’espace de la musique(Triptyque, 2005), Les versets du pluriel(Triptyque, 2008) et Chants d’août (Triptyque, 2011). En octobre 2011, on lui décernera le Prix littéraire Intérêt général pour son essai, Propos pour Jacob (La Grenouille Bleue, 2010). Il a aussi publié quelques ouvrages du genre fantastique, dont Kassauan,Chronique d’Euxémie et Cornes (Éd. du CRAM), et Le bal des dieux(MBNE) ; récemment il publiait un essai, Fantômes d’étoiles, chez ce même éditeur. On compte également plusieurs parutions chez Lanctôt Éditeur (Michel Brûlé), Pierre Tisseyre et JCL. De novembre 2008 à décembre 2009, il a joué le rôle d’éditeur associé à la Grenouille bleue. Il gère aujourd’hui un blogue qui est devenu un véritable magazine littéraire : Le Chat Qui Louche 1 et 2 (https://maykan.wordpress.com).

(Une invitation à visiter le jumeau du Chat Qui Louche :https://maykan2.wordpress.com/)

Advertisements

Laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ainsi parle l'Éternel

L'écriture de la Sainte Bible se continue -- publiée par Guylaine Roy (GROY)

rujia

artiste peintre

La bibliothèque de Sev

Chroniques livresques et élucubrations littéraires

sillage

la trace fluide du chemin parcouru

iLOLGO 411

Bonjour, Souriez et allez-y | Hello, smile and go

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

Poesie visuelle/Visual Poetry

Un blog experimental voue a la poesie du quotidien sous toutes ses formes/An experimental blog devoted to poetry in all its forms

Stéphane Berthomet - Articles, notes et analyses

Analyste en affaires policières, terrorisme et de sécurité intérieure.

A l'horizon des mots

Notes d'une bookworm débutante

Alchimaer Art

Alchimaer Art,collectif artistique et humaniste, un sujet d’étude les symboles des parcours initiatiques dans l’art. Contemporain, alchimique, textile, peinture, street art, contes vidéo, design … Si l’interprétation des symboles est immortelle et universelle, leurs représentations n’ont pas de limite!

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

maykan.wordpress.com/

Arts et littératures de la Francophonie...

Vous êtes ici... et là-bas

André Carpentier & Hélène Masson

Sophie-Luce Morin

Auteure, conférencière, idéatrice

Vivre

« Écoute le monde entier appelé à l’intérieur de nous. » Valère Novarina

%d blogueurs aiment ce contenu :