Tutoiement et convivialité… par Jean-Pierre Vidal…

Apophtegmes

alain gagnon, Chat Qui Louche, francophonie, littérature, québec

261. — Certains artistes semblent toujours s’excuser des applaudissements qu’ils suscitent. À la télé, au contraire, des professionnels de l’adulation — qui n’ont d’artiste que l’appellation incontrôlée — commandent des hurlements de joie et des exclamations enthousiastes au moment opportun, c’est-à-dire pour placer une pub. Rires préenregistrés et applaudissements sur commande sont les pires injures qu’on n’ait jamais faites à la liberté du spectateur. Mais qui vous parle de spectateur et de liberté ? Il ne s’agit que de consommateurs captifs et de segments d’auditoire.

262. — S’il est vrai que notre cerveau est mémoire et calcul et que sa taille a un rapport avec sa performance, maintenant que nous avons de monstrueux ordinateurs pour faire tout cela mieux que nous, notre tête va-t-elle, à sa suite et à la mesure de sa désaffectation, diminuer ?

263. — Marchands frénétiques, commerçants hallucinés, riches en pure perte, nous sommes cependant nus de l’indigence de nos pensers.

264. — Le propre de Dieu, c’est d’être le figuré de l’homme. Et de cette saleté de relation, le Diable n’est que la métaphore ironique.

265. — On appelle « vedette » quiconque peut faire des insignifiances de sa vie des affaires d’État et « politicien » quiconque fait des affaires de l’État des insignifiances.

266. — La vérité de l’homme, c’est que c’est un prédateur qui a longtemps essayé de s’en montrer honteux — on appelle ça la civilisation —, mais qui vient, avec un soulagement partout manifeste, d’y renoncer.

267. — Les vrais voyageurs savent que l’on n’arrive jamais nulle part. Et c’est pour ça qu’ils voyagent.

268. — Les gens ont des petitesses qui parfois ne correspondent pas à leurs grandeurs. Et qui dès lors finissent par devenir bien plus visibles, à cause de la démesure qu’on voit tout de suite entre elles.

269. — Quand les médias parlent de chaleur humaine, on entend le froid du métal qui tombe dans leur tiroir-caisse.

270. — Lorsqu’elle est imposée, la convivialité est la pire des agressions. Comme le tutoiement, elle rabaisse celui à qui on la fait subir.

Notice biographique

Écrivain, sémioticien et chercheur, Jean-Pierre Vidal est professeur émérite de l’Université du Québec à Chicoutimi où il a enseigné depuis sa fondation en 1969.  Outre des centaines d’articles dans des revues universitaireschat qui louche, maykan, alain gagnon, francophonie, québec, littératurequébécoises et françaises, il a publié deux livres sur Alain Robbe-Grillet, trois recueils de nouvelles (Histoires cruelles et lamentables – 1991, Petites morts et autres contrariétés – 2011, et Le chat qui avait mordu Sigmund Freud – 2013), un essai en 2004 : Le laJbyrinthe aboli – de quelques Minotaures contemporains ainsi qu’un recueil d’aphorismes,Apophtegmes et rancœurs, aux Éditions numériques du Chat qui louche en 2012.  Jean-Pierre Vidal collabore à diverses revues culturelles et artistiques (SpiraleTangenceXYZEsseEtcCiel VariableZone occupée).  En plus de cette ChroJnique d’humeur bimensuelle, il participe occasionnellement, sous le pseudonyme de Diogène l’ancien, au blogue de Mauvaise herbe.  Depuis 2005, il est conseiller scientifique au Fonds de Recherche du Québec–Société et Culture (F.R.Q.S.C.).

(Une invitation à visiter le jumeau du Chat Qui Louche :https://maykan2.wordpress.com/)

Advertisements

Laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ainsi parle l'Éternel

L'écriture de la Sainte Bible se continue -- publiée par Guylaine Roy (GROY)

La bibliothèque de Sev

Chroniques livresques et élucubrations littéraires

sillage

la trace fluide du chemin parcouru

Canada | iLOLGO.CO

Quebec | infographiste | Webmaster Site Web

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

Poesie visuelle/Visual Poetry

Un blog experimental voue a la poesie du quotidien sous toutes ses formes/An experimental blog devoted to poetry in all its forms

Stéphane Berthomet - Articles, notes et analyses

Analyste en affaires policières, terrorisme et de sécurité intérieure.

A l'horizon des mots

Notes d'une bookworm débutante

Alchimaer Art

Alchimaer Art,collectif artistique et humaniste, un sujet d’étude les symboles des parcours initiatiques dans l’art. Contemporain, alchimique, textile, peinture, street art, contes vidéo, design … Si l’interprétation des symboles est immortelle et universelle, leurs représentations n’ont pas de limite!

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

maykan.wordpress.com/

Arts et littératures de la Francophonie...

Vous êtes ici... et là-bas

André Carpentier & Hélène Masson

Sophie-Luce Morin

Auteure, conférencière, idéatrice

Vivre

« Écoute le monde entier appelé à l’intérieur de nous. » Valère Novarina

%d blogueurs aiment ce contenu :