Si le ridicule ne tue pas, par Myriam Ould-Hamouda…

 alain gagnon, Chat Qui Louche, francophonie, littérature, québecSi le ridicule…

Si le ridicule ne tue pas, le sérieux a une incroyable collection d’instruments de torture ; et il sait sacrément bien les manier. J’avais perdu ce réflexe un peu bête qu’ont les gens quand ils se rétament au milieu de la rue, de se relever aussi vite qu’ils ont chuté, de jeter un œil autour et de tracer leur route de plus belle. Il n’y avait aucun trou sur le trottoir, personne ne m’avait fait de croche-pied et la terre n’avait même pas tremblé un peu, pourtant je me suis étalée comme mes crêpes sur le carrelage de la cuisine quand, bouffie d’orgueil, je m’obstinais à vouloir les faire sauter.

J’avais perdu ce réflexe un peu bête qu’ont les gens de manger quand il y a des convives autour de la table, quand ils se sentent un peu vides ou qu’ils ont seulement faim. Le monde était bien trop occupé à décoller sa crêpe à lui, à hésiter entre la confiture le nutella et le sirop d’érable et à finalement lever son verre, pour prendre la peine de rire de mon crash burlesque ; le ridicule n’était même pas de la partie, pourtant j’ai eu si peur d’en crever que j’ai cru que l’horizontalité me sauverait, et je ne me suis jamais relevée.

C’est drôle, comme l’oreille collée contre les lames du plancher, les rires des invités se travestissent en requiems ; et comme en fermant les yeux, on est plutôt doués pour se raconter un tas d’histoires, alors que ça fait une éternité que notre regard a perdu la magie qui le faisait briller à l’époque où on savait croire aux « ils vécurent heureux ». À déchirer les entrailles des proverbes, j’avais perdu ce réflexe un peu bête qu’ont les gens de les balancer sur la table entre les bulletins météo, les scoops de la presse à scandale et les blagues carambar, de les y oublier et rentrer chez eux avec sur le visage les sourires qu’ils leur ont arraché, leur dernier souffle bien au chaud.

Il y a des touristes qui visitent le musée de la torture comme ils ont fait le tour des mystères des remparts de Carcassonne et ont encore un peu de temps à tuer ; d’autres qui connaissent par cœur le nom et la notice de chaque instrument pour se les être récités mille et une fois en attendant que la douleur passe. J’avais perdu ce réflexe un peu bête qu’ont les gens d’inspirer, de rire, d’aimer de pleurer et de se mettre en colère.

L’appétit vient en mangeant ; alors, pardonne-moi si, comme tu me proposes de goûter à tes doigts, je t’ai déjà bouffé tout le bras : depuis le temps que je suis à jeun, je crève drôlement la dalle.

Notice biographique

Chat Qui Louche maykan alain gagnon francophonieMyriam Ould-Hamouda (alias Maestitia) voit le jour à Belfort (Franche-Comté) en 1987. Elle travaille au sein d’une association pour personnes retraitées où elle anime, entre autres, des ateliers d’écriture.  C’est en focalisant son énergie sur le théâtre et le dessin qu’elle a acquis et développé son sens du mouvement, teinté de sonorités, et sa douceur en bataille — autant de fils conducteurs vers sa passion primordiale : l’écriture. Elle écrit comme elle vit, et vit comme elle parle.

(Une invitation à visiter le jumeau du Chat Qui Louche :https://maykan2.wordpress.com/)

Advertisements

Laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ainsi parle l'Éternel

L'écriture de la Sainte Bible se continue -- publiée par Guylaine Roy (GROY)

La bibliothèque de Sev

Chroniques livresques et élucubrations littéraires

sillage

la trace fluide du chemin parcouru

iLOLGO 411

Bonjour, Souriez et allez-y | Hello, smile and go

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

Poesie visuelle/Visual Poetry

Un blog experimental voue a la poesie du quotidien sous toutes ses formes/An experimental blog devoted to poetry in all its forms

Stéphane Berthomet - Articles, notes et analyses

Analyste en affaires policières, terrorisme et de sécurité intérieure.

A l'horizon des mots

Notes d'une bookworm débutante

Alchimaer Art

Alchimaer Art,collectif artistique et humaniste, un sujet d’étude les symboles des parcours initiatiques dans l’art. Contemporain, alchimique, textile, peinture, street art, contes vidéo, design … Si l’interprétation des symboles est immortelle et universelle, leurs représentations n’ont pas de limite!

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

maykan.wordpress.com/

Arts et littératures de la Francophonie...

Vous êtes ici... et là-bas

André Carpentier & Hélène Masson

Sophie-Luce Morin

Auteure, conférencière, idéatrice

Vivre

« Écoute le monde entier appelé à l’intérieur de nous. » Valère Novarina

%d blogueurs aiment ce contenu :