Gloomy Sunday ; la mélodie maléfique, une nouvelle d’Alain Gagnon

Gloomy Sunday : en ligne et gratuite pour un temps…http://urlz.fr/4j1P

Vous pouvez télécharger gratuitement l’application de lecture Amazon pour vos PC, tablettes… à l’adresse suivante : http://urlz.fr/45dj

 alain gagnon, Chat Qui Louche, francophonie, littérature, maykan, québec

Toujours en Euxémie, le mal rôde et frappe.  Sous la forme d’un chant et d’une mélodie maléfiques cette fois.

Ces deux extraits décrivent bien l’atmosphère lourde et très particulière de cette nouvelle fantastique :

« Cette histoire ne ressemble à aucune autre dont je me suis occupé.

C’est en effet la seule où je me suis impliqué personnellement, émotivement dans l’action.  D’habitude, un témoin me contacte, je l’écoute.  Si son récit m’intéresse, je prends des notes, il me remet parfois des documents…  Puis je rédige.  À la fin, je revois mon témoin, il lit la version définitive, fait des commentaires, nous buvons un verre de vin et devisons plus ou moins amicalement. 

Pas cette fois. 

Cette fois, j’ai dû interrompre ma rédaction pour intervenir, pour aider en quelque sorte l’histoire à boucler.

J’en suis encore bouleversé.  Surtout lorsque je réécoute cette mélodie aimée et honnie, et ces paroles de tristesse dont je dois vous dire quelques mots avant de poursuivre ce récit.  Ci-dessous, vous trouverez un sommaire tiré de différentes sources qui résume assez bien la naissance et le cheminement de cet air fascinant et maléfique :

Par un après-midi pluvieux de décembre 1932 à Paris, le compositeur hongrois Seress Rezső était déprimé ; sa fiancée venait de rompre et pour lui le monde s’écroulait.  Devant sa fenêtre à regarder la pluie, il créa alors la musique de Gloomy Sunday… »  

*

Et un peu plus loin :

[Je dois au lecteur de décrire brièvement ce qui se passe dans ma tête à cette étape du récit.  J’ai envie d’abandonner ce projet.  Un malaise sourd, insidieux me paralyse.  Pourtant, l’anecdote ne contient rien, jusque là, qui puisse perturber l’équilibre d’un adulte un peu sensé.  Il me faut le confesser :  c’est la première fois, depuis que je recueille ces expériences de mes concitoyens euxémois, que je m’implique dans une trame à chaud.  Habituellement, on me confie une histoire, des années après les péripéties.  Je les rapièce, les récris, les fais lire au témoin, et ça devient une partie d’un ouvrage.  Ici, j’ai l’impression de participer à un work in progress.  De m’engager sur un pont dont je ne vois pas l’autre bout du tablier.  De là mon inconfort.

Je redonne la parole à Marylou.]

On peut se procurer ce texte à prix plus que modique (1, 67 $) sur Amazon : http://urlz.fr/4j1P

Vous pouvez télécharger gratuitement l’application de lecture Amazon pour vos PC, tablettes… à l’adresse suivante : http://urlz.fr/45dj

L’auteur :

Alain Gagnon a remporté à deux reprises le Prix fiction roman du Salon du Livre du Saguenay– alain gagnon, Chat Qui Louche, francophonie, littérature, maykan, québecLac-Saint-Jean pour Sud (Pleine Lune, 1996) et Thomas K (Pleine Lune, 1998). Quatre de ses ouvrages en prose ont ensuite paru chez Triptyque : Lélie ou la vie horizontale (2003), Jakob, fils de Jakob (2004),Le truc de l’oncle Henry (2006) et Les Dames de l’Estuaire (2013). Il a reçu à quatre reprises le Prix poésie du même salon pour Ces oiseaux de mémoire (Le Loup de Gouttière, 2003), L’espace de la musique (Triptyque, 2005), Les versets du pluriel (Triptyque, 2008) et Chants d’août (Triptyque, 2011). En octobre 2011, on lui décernera le Prix littéraire Intérêt général pour son essai, Propos pour Jacob (La Grenouille Bleue, 2010). Il a aussi publié quelques ouvrages du genre fantastique, dont Kassauan, Chronique d’Euxémie et Cornes (Éd. du CRAM), et Le bal des dieux (MBNE) ; récemment il publiait un essai, Fantômes d’étoiles, chez ce même éditeur . On compte également plusieurs parutions chez Lanctôt Éditeur (Michel Brûlé), Pierre Tisseyre et JCL. De novembre 2008 à décembre 2009, il a joué le rôle d’éditeur associé à la Grenouille bleue. Il gère aujourd’hui un blogue qui est devenu un véritable magazine littéraire : Le Chat Qui Louche 1 et 2 (https://maykan.wordpress.com).

 

Laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

La bibliothèque de Sev

Chroniques livresques et élucubrations littéraires

sillage

la trace fluide du chemin parcouru

iLOLGO 411

Bonjour, Souriez et allez-y | Hello, smile and go

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

Poesie visuelle

Un blog experimental qui s'efforce de saisir la poesie dans le quotidien des images, des choses, des moments .... et plus encore

Stéphane Berthomet - Articles, notes et analyses

Analyste en affaires policières, terrorisme et de sécurité intérieure.

A l'horizon des mots

Notes d'une bookworm débutante

Alchimaer Art

Alchimaer Art,collectif artistique et humaniste, un sujet d’étude les symboles des parcours initiatiques dans l’art. Contemporain, alchimique, textile, peinture, street art, contes vidéo, design … Si l’interprétation des symboles est immortelle et universelle, leurs représentations n’ont pas de limite!

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

Arts et littératures de la Francophonie...

Vous êtes ici... et là-bas

André Carpentier & Hélène Masson

Sophie-Luce Morin

Auteure, conférencière, idéatrice

Vivre

« Écoute le monde entier appelé à l’intérieur de nous. » Valère Novarina

Les amours de livres de Falbalapat

Grignoteuse de livres... Des petits partages de lecture entre nous, un peu de musique et quelques artistes en images...

Maillage Exquis

Quand les mots s'enchaînent comme dans un maillage exquis

Le blog de Reynald Du Berger

Climat, science et société

%d blogueurs aiment ce contenu :