Versant Céleste, une nouvelle de Chantale Potvin…

Versant Céleste

La vie est trop simple, il faut y arriver toujours par le compliqué.alain gagnon, Chat Qui Louche, francophonie, littérature, maykan, québec
George Sand, romancière française
(1804-1876)

J’étais prête à me lancer : vêtements neufs, souliers de dame et coiffure haute… dans le but de plaire à mon patron.

J’y avais mis toute la gomme, sans retenue. J’allais le séduire et toutes les répliques d’envoûtement étaient prêtes dans ma tête : les rictus sur mes lèvres, le regard d’une diva, la démarche sensuelle, le maquillage, le pli de la jupe, le décolleté. J’avais vraiment pensé à tout.

D’ici tout au plus une semaine, il allait être mon amant et la bague suivrait. Je n’allais quand même pas passer ma vie comme simple employée dans un bureau. Il me fallait un homme aisé à moi ! En plus, avec le corps que j’avais, je pouvais viser haut sans gêne.

C’est lui qui m’aborda le premier. « Vous sentez bon », m’avait-il confié, un peu timide, alors que nous nous étions croisés dans un couloir. Déjà ! Je l’avais séduit par le nez. Tiens ! C’est un sens que j’avais négligé : l’odorat. Je n’avais songé qu’à la vue. Mignonne, mon petit parfum médiocre à 20 $ allait atterrir dans la poubelle. Je m’en servirai pour verser dans l’aspirateur ou je l’offrirai à une collègue plutôt moche. Il fallait miser sur la classe et la fragrance la plus chère allait trôner dans ma pièce à pomponner.

Le lendemain, il ne prit pas garde à moi malgré le paquet que j’y avais mis. Rien, si ce n’est une légère salutation de convenance. Il avait l’air à plat ! La fatigue, sans doute !

Les jours qui suivirent empirèrent ma cause. En plus de ne pas me saluer, il était grognon et me surchargeait de travail. Il me répondait nonchalamment et semblait distant, aussi loin que Pluton. Sûrement vivait-il de graves problèmes personnels…

Ce soir-là, je suis allée chez le coiffeur. Je me suis offert le plus joli et le plus sexy des tailleurs. J’ai claqué un mois de salaire. J’ai même opté pour un autre parfum de 120 $, Versant Céleste, un produit européen de haut de gamme.

Il allait flancher, c’est certain. Tous les hommes se tournaient quand j’arrivais au bureau. « Une vraie star, celle-là ! », devaient-ils se dire intérieurement. Derrière moi se déroulait une traînée d’étoiles. Je me sentais véritablement belle. Tout sur moi avait été cogité. Je portais même une petite culotte « Lejaby » en dentelle. Avec un corset au bas des fesses, elle donnait un petit air belle-de-nuit à mon fessier que je plaçais rebondi pour les besoins de la cause. Cette démarche ne manquait jamais de me causer une douleur carabinée dans le bas du dos quand je conjuguais le corset avec des talons hauts.

Je ne me décourageais pas. Chaque jour, j’en mettais un peu plus. Mes ongles, mes pieds, il fallait rentrer mon ventre, ajuster mon soutien-gorge, déployer mes jambes quand je m’asseyais devant mon écran d’ordinateur. Je pensais vraiment à tout et mon acharnement allait payer. Je sentais qu’il me regardait de plus en plus, de jour en jour.

Après quelques semaines, mon patron lança une enveloppe bleue sur mon bureau. Il me sourit et cligna de l’œil. Tout excitée, certaine qu’il s’agissait d’une invitation à souper, je la décachetai urgemment. Le mot me conviait à ses fiançailles avec ma collègue, celle à qui j’avais offert le flacon de Mignonne.

Notice biographique

Née à Roberval en 1969, Chantale Potvin enseigne le français de 5esecondaire depuis 1993. Elle a publié cinq romans soit :

-Le génocide culturel camouflé des indiensalain gagnon, Chat Qui Louche, francophonie, littérature, maykan, québec

-Ta gueule, maman

-Les dessous de l’intimidation

-Des fleurs pour Rosy

-T’as besoin de moi au ciel ?

2 réponses à Versant Céleste, une nouvelle de Chantale Potvin…

  1. Moonath dit :

    j’aime le parfum bleu de la chute !

    J’aime

Laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

La bibliothèque de Sev

Chroniques livresques et élucubrations littéraires

sillage

la trace fluide du chemin parcouru

iLOLGO 411

Bonjour, Souriez et allez-y | Hello, smile and go

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

Poesie visuelle

Un blog experimental qui s'efforce de saisir la poesie dans le quotidien des images, des choses, des moments .... et plus encore

Stéphane Berthomet - Articles, notes et analyses

Analyste en affaires policières, terrorisme et de sécurité intérieure.

A l'horizon des mots

Notes d'une bookworm débutante

Alchimaer Art

Alchimaer Art,collectif artistique et humaniste, un sujet d’étude les symboles des parcours initiatiques dans l’art. Contemporain, alchimique, textile, peinture, street art, contes vidéo, design … Si l’interprétation des symboles est immortelle et universelle, leurs représentations n’ont pas de limite!

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

Arts et littératures de la Francophonie...

Vous êtes ici... et là-bas

André Carpentier & Hélène Masson

Sophie-Luce Morin

Auteure, conférencière, idéatrice

Vivre

« Écoute le monde entier appelé à l’intérieur de nous. » Valère Novarina

Les amours de livres de Falbalapat

Grignoteuse de livres... Des petits partages de lecture entre nous, un peu de musique et quelques artistes en images...

Maillage Exquis

Quand les mots s'enchaînent comme dans un maillage exquis

Le blog de Reynald Du Berger

Climat, science et société

%d blogueurs aiment ce contenu :