L’échec parfait, un texte de Clémence Tombereau…

L’échec parfait

alain gagnon, Chat Qui Louche, francophonie, littérature, maykan, québec

Michel-Ange se représentant en train
de peindre le plafond de la Sixtine

Une fois conscient qu’il n’atteindra jamais l’idéal qu’il poursuit, l’auteur s’acharnera. Ces périodes le confinent à la folie. Il efface, il écrit, il oublie, il efface tout, c’est mieux ainsi, car écrire une telle merde n’est pas digne de lui. Il serait amusant, ainsi, d’aller explorer les limbes des écrits effacés et, qui sait, quelque trésor palpitant pourrait bien s’y cacher.
On a vu des auteurs vouloir la perfection, transformant dans ce but un roman de cinq-cents pages en une phrase de cinq mots. On a vu des pages rendues illisibles par les ratures enragées d’un homme qui n’est qu’homme, pas Dieu. Dieu n’a-t-il jamais raturé son œuvre ?
On a vu des génies pleurer devant la beauté de leur travail, pleurer de chagrin malgré les louanges multiples, les larmes comme un amer constat de l’imperfection et dans ces larmes, peut-être, petits mondes à elles seules, les choses qui auraient pu rendre la perfection possible. Les plus beaux des chefs-d’œuvre sont ceux qui n’existent pas, ceux qui sont nés dans la tête de l’artiste, mais que ce dernier, malgré toute la force et l’abnégation qu’il a mises dans son travail, n’a jamais réussi à rendre sur la toile, la pierre, la page. Des chefs-d’œuvre avortés. Le meilleur livre et celui qu’on n’écrira jamais, et c’est bien pour cela que l’auteur, pauvre fou, écrit. Toujours. Comme un espoir. Comme une pensée magique. Comme si on avait cinq ans, sauf qu’on arrive à cent et qu’on n’a jamais réussi à faire parfaitement ce qu’on voulait vraiment. C’est bien ce triste constat qui génère la rage, la frénésie qui caractérisent l’auteur. Les mots et la ponctuation ne sont qu’un maillon entre nous et une forme de paradis perdu. Un maillon pendu dans le vide, brisé, qui ne peut désespérément que s’attacher à rien.
Il semble donc évident de se montrer méfiant à l’égard de l’auteur qui se déclarera ravi de son œuvre et nous comptons sur toi, cher ou pauvre lecteur, pour affûter tes sens en vue de démasquer tout imposteur en la matière. Celui qui déclare avoir fait un chef-d’œuvre n’a finalement pas fait grand-chose.

Notice biographique

Clémence Tombereau est née à Nîmes et vit actuellement à Milan.  Elle a publié deux recueils, Fragments et Poèmes, Mignardises et Aphorismes aux éditions numériques québécoises Le chat qui louche, ainsi que plusieurs textes dans la revue littéraire Rouge chat qui louche maykan alain gagnonDéclic (numéro 2 et numéro 4) et un essai (Esthétique du rire et utopie amoureuse dans Mademoiselle de Maupin de Théophile Gautier) aux Éditions Universitaires Européennes.  Récemment, elle a publié Débandade (roman) aux Éditions Philippe Rey.

(Une invitation à visiter le jumeau du Chat Qui Louche :https://maykan2.wordpress.com/)

Laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

La bibliothèque de Sev

Chroniques livresques et élucubrations littéraires

sillage

la trace fluide du chemin parcouru

iLOLGO 411

Bonjour, Souriez et allez-y | Hello, smile and go

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

Poesie visuelle

Un blog experimental qui s'efforce de saisir la poesie dans le quotidien des images, des choses, des moments .... et plus encore

Stéphane Berthomet - Articles, notes et analyses

Analyste en affaires policières, terrorisme et de sécurité intérieure.

A l'horizon des mots

Notes d'une bookworm débutante

Alchimaer Art

Alchimaer Art,collectif artistique et humaniste, un sujet d’étude les symboles des parcours initiatiques dans l’art. Contemporain, alchimique, textile, peinture, street art, contes vidéo, design … Si l’interprétation des symboles est immortelle et universelle, leurs représentations n’ont pas de limite!

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

Arts et littératures de la Francophonie...

Vous êtes ici... et là-bas

André Carpentier & Hélène Masson

Sophie-Luce Morin

Auteure, conférencière, idéatrice

Vivre

« Écoute le monde entier appelé à l’intérieur de nous. » Valère Novarina

Les amours de livres de Falbalapat

Grignoteuse de livres... Des petits partages de lecture entre nous, un peu de musique et quelques artistes en images...

Maillage Exquis

Quand les mots s'enchaînent comme dans un maillage exquis

Le blog de Reynald Du Berger

Climat, science et société

%d blogueurs aiment ce contenu :