Cigarettes et noms de rue, par Alain Gagnon…

Actuelles et inactuelles

 

alain gagnon, Chat Qui Louche, francophonie, littérature, maykan, québec

 

Cigarettes et noms de rue — Le chroniqueur judiciaire Claude Poirier vient d’être condamné à une amende :  lors d’un reportage sur sa carrière, on l’a vu en train de fumer.  Ça me remet en mémoire un incident au Chat Qui Louche.

J’avais présenté une très belle photo d’une de nos chroniqueuses ; une cigarette pendait à ses lèvres.  J’ai reçu des messages… !  Vous n’avez pas honte de…  Et on me rappelait les méfaits pour la santé de la cigarette, que je connais très bien – d’ailleurs, je ne fume pas.  Pourquoi ne pas montrer la même rigueur éthique envers le junkfood qui tue sa part de citoyens et de citoyennes ?

Actuellement, on débaptise des rues.  L’affaire Jutra a donné le signal.  Quand je me promène dans mon quartier (celui des écrivains) ou quand je passe dans ceux des peintres et des musiciens, je me demande combien d’entre eux résisteraient à une inquisition de notre engeance moralisatrice ?  Combien demeureraient dignes d’affichage devant le tribunal populaire ?  Seule l’ignorance sauve les rescapés.

Lorsque une société a perdu ses réflexes moraux surgissent les Tartufe des morales revanchardes, d’air du temps.

Pourtant, on voit de tout à la télé et à toutes heures…

Cachez ce sein que je ne saurais voir…

Le pont — Dans l’oubli de la transcendance, on nage dans l’irréel des phénomènes qu’on tente désespérément d’ordonner et auxquels on tente d’apposer une fin et d’y inscrire notre propre finalité. On construit sur le sable. On souhaiterait que l’impermanence devienne permanence, et on construit des jardins, des zones de confort fragiles où plaisirs et courtes joies sont éphémères, car toujours nous savons… Mais nous ne voulons pas savoir.
Quelle opinion aurions-nous d’un homme ou d’une femme qui construirait sa maison sur un pont ? Nous le dénoncerions comme fou, et une ambulance viendrait le cueillir. C’est pourtant ce que nous faisons chaque jour, dans l’égarement volontaire qui nous fait agir comme si notre vie ne se terminera jamais.

L’auteur…

Auteur prolifique, Alain Gagnon a remporté à deux reprises le Prix fiction roman du Salon chat qui louche maykan alain gagnondu Livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean pour Sud (Pleine Lune, 1996) et Thomas K (Pleine Lune, 1998).  Quatre de ses ouvrages en prose sont ensuite parus chez Triptyque : Lélie ou la vie horizontale (2003), Jakob, fils de Jakob (2004),Le truc de l’oncle Henry (2006) et Les Dames de l’Estuaire (2013).  Il a reçu à quatre reprises le Prix poésie du même salon pour Ces oiseaux de mémoire (Le Loup de Gouttière, 2003), L’espace de la musique (Triptyque, 2005), Les versets du pluriel (Triptyque, 2008) et Chants d’août (Triptyque, 2011).  En octobre 2011, on lui décernera le Prix littéraire Intérêt général pour son essai, Propos pour Jacob (La Grenouille Bleue, 2010).  Il a aussi publié quelques ouvrages du genre fantastique, dont Kassauan, Chronique d’Euxémie et Cornes (Éd. du CRAM), et Le bal des dieux (MBNE) ; récemment il publiait un essai, Fantômes d’étoiles, chez ce même éditeur .  On compte également plusieurs parutions chez Lanctôt Éditeur (Michel Brûlé), Pierre Tisseyre et JCL.  De novembre 2008 à décembre 2009, il a joué le rôle d’éditeur associé à la Grenouille bleue.  Il gère aujourd’hui un blogue qui est devenu un véritable magazine littéraire : Le Chat Qui Louche 1 et 2 (https://maykan.wordpress.com/).

(Une invitation à visiter le jumeau du Chat Qui Louche :https://maykan2.wordpress.com/)

Advertisements

Laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ainsi parle l'Éternel

L'écriture de la Sainte Bible se continue -- publiée par Guylaine Roy (GROY)

La bibliothèque de Sev

Chroniques livresques et élucubrations littéraires

sillage

la trace fluide du chemin parcouru

Canada | iLOLGO.CO

Quebec | infographiste | Webmaster Site Web

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

Poesie visuelle/Visual Poetry

Un blog experimental voue a la poesie du quotidien sous toutes ses formes/An experimental blog devoted to poetry in all its forms

Stéphane Berthomet - Articles, notes et analyses

Analyste en affaires policières, terrorisme et de sécurité intérieure.

A l'horizon des mots

Notes d'une bookworm débutante

Alchimaer Art

Alchimaer Art,collectif artistique et humaniste, un sujet d’étude les symboles des parcours initiatiques dans l’art. Contemporain, alchimique, textile, peinture, street art, contes vidéo, design … Si l’interprétation des symboles est immortelle et universelle, leurs représentations n’ont pas de limite!

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

maykan.wordpress.com/

Arts et littératures de la Francophonie...

Vous êtes ici... et là-bas

André Carpentier & Hélène Masson

Sophie-Luce Morin

Auteure, conférencière, idéatrice

Vivre

« Écoute le monde entier appelé à l’intérieur de nous. » Valère Novarina

%d blogueurs aiment ce contenu :