Psyché, Index et les défauts des autres, par Alain Gagnon…

Dires et redires…alain gagnon, Chat Qui Louche, francophonie, littérature, maykan, québec

Notre psyché est une maison vaste. Nous nous y promenons d’étage en étage, et de pièce en pièce. De notre mental instinctif, qui garantit notre survie, au mental raisonneur, qui découpe et simplifie la complexité du monde et nous accorde d’y naviguer et de nous y retrouver un peu chez nous.
Et parfois, nous entendons au faîte les voix étouffés de ce supramental qui, à proximité de l’Esprit en nous, souffle en direction de notre moi conscient et inconscient des intuitions propres à nous hisser jusqu’à la réalisation du divin en soi.
Par le truchement du supramental nous vient ce que les chrétiens appellent la Grâce, et que d’autres cultures désignent comme une illumination ou une délivrance : état d’harmonie où le moi s’affranchit de ses limitations et de la peur.

*

alain gagnon, Chat Qui Louche, francophonie, littérature, maykan, québecOn se gausse des règnes de l’Imprimatur et de l’Index au Québec. Moi le premier. On en fait des synonymes de cette Grande Noirceur qui, en fait, n’était pas si sombre lorsque l’on compare ces temps aux nôtres avec objectivité.
Une question me turlupine. Ne lisait-on pas davantage à cette époque ? Ne lisait-on pas des ouvrages de meilleure qualité dans les écoles ? Lorsque je vois ce que l’on impose à mon petit-fils comme lectures obligatoires, je réponds oui, sans hésitation. Mille fois mieux de lire Robinson, Alice ou les Trois mousquetaires en version expurgée par l’Index que de lire les inepties moralisantes et dépourvues de tout style qu’on impose aux ados.

*

 

Il est plus facile et moins inconfortable de reconnaître chez les autres plutôt qu’en soi-même ses propres travers alain gagnon, Chat Qui Louche, francophonie, littérature, maykan, québecactuels ou en gestation.
Il y a plusieurs années, j’avais fait monter deux bonzes de notre municipalité dans mon véhicule. Nous nous rendions à un Cinq à sept un peu huppé. L’un était calme et d’agréable compagnie. L’autre parlait haut, se vantait, émanait de toutes ses paroles et tous les pores de sa peau la réussite économique et sociale.
Peu après, il allait prendre sa retraite et allait commettre une indélicatesse dans le quartier résidentiel qu’il habitait en y militant avec ardeur contre l’établissement d’un service destiné à des personnes en perte d’autonomie : la circulation automobile risquait d’y augmenter, ce qui allait réduire le standing du secteur, donc la valeur des propriétés… Puis, il est décédé hâtivement.
J’ai souvent songé à notre bref trajet et j’ai eu peur. Je ne le juge pas ; je me juge. En moi-même, j’ai reconnu, en croissance, certains des traits qui m’avaient tant agacé chez lui.
Les autres nous renvoient ce que l’on est ou pourrait devenir. C’est ainsi que le théâtre et les romans sont des outils de connaissance de soi très efficaces. Les personnages nous parlent de nous.

L’auteur…

Auteur prolifique, Alain Gagnon a remporté à deux reprises le Prix fiction roman du Salon chat qui louche maykan alain gagnondu Livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean pour Sud (Pleine Lune, 1996) et Thomas K (Pleine Lune, 1998).  Quatre de ses ouvrages en prose sont ensuite parus chez Triptyque : Lélie ou la vie horizontale (2003), Jakob, fils de Jakob (2004),Le truc de l’oncle Henry (2006) et Les Dames de l’Estuaire (2013).  Il a reçu à quatre reprises le Prix poésie du même salon pour Ces oiseaux de mémoire (Le Loup de Gouttière, 2003), L’espace de la musique (Triptyque, 2005), Les versets du pluriel (Triptyque, 2008) et Chants d’août (Triptyque, 2011).  En octobre 2011, on lui décernera le Prix littéraire Intérêt général pour son essai, Propos pour Jacob (La Grenouille Bleue, 2010).  Il a aussi publié quelques ouvrages du genre fantastique, dont Kassauan, Chronique d’Euxémie et Cornes (Éd. du CRAM), et Le bal des dieux (Marcel Broquet) ; récemment il publiait un essai, Fantômes d’étoiles, chez ce même éditeur .  On compte également plusieurs parutions chez Lanctôt Éditeur (Michel Brûlé), Pierre Tisseyre et JCL.  De novembre 2008 à décembre 2009, il a joué le rôle d’éditeur associé à la Grenouille bleue.  Il gère aujourd’hui un blogue qui est devenu un véritable magazine littéraire : Le Chat Qui Louche 1 et 2 (https://maykan.wordpress.com/).

(Une invitation à visiter le jumeau du Chat Qui Louche :https://maykan2.wordpress.com/)

Advertisements

One Response to Psyché, Index et les défauts des autres, par Alain Gagnon…

  1. Anonyme dit :

    Cette réflexion est très stimulante. Je suis en désaccord avec toi sur le rôle de la raison. Le rôle de la raison va beaucoup plus loin que celui de simplifier le réel. Un bon usage de la raison nous mène vers des vérités importantes ou à tout le moins à des approximations essentielles de celles-ci. Contrairement aux post-modernes, je ne vois pas dans les théories scientifiques des paradigmes culturellement déterminés (je sais pertinemment que tel n’est pas ton point de vue, j’essaie tout simplement de préciser le mien). Quant aux intuitions que tu invoques, je n’ai pas de misère à croire en leur existence ; le malheur est qu’à elles seules elles ne permettent pas de discussions valables qui sont très importantes pour le développement de la civilisation (on ne peut argumenter si on suspend l’usage de la raison). Toujours est-il que j’apprécie la teneur de ton propos et que j’ai pris plaisir à te lire.

    Bonne journée,
    F.G.

    J’aime

Laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ainsi parle l'Éternel

L'écriture de la Sainte Bible se continue -- publiée par Guylaine Roy (GROY)

La bibliothèque de Sev

Chroniques livresques et élucubrations littéraires

sillage

la trace fluide du chemin parcouru

Canada | iLOLGO.CO

Quebec | infographiste | Webmaster Site Web

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

Poesie visuelle/Visual Poetry

Un blog experimental voue a la poesie du quotidien sous toutes ses formes/An experimental blog devoted to poetry in all its forms

Stéphane Berthomet - Articles, notes et analyses

Analyste en affaires policières, terrorisme et de sécurité intérieure.

A l'horizon des mots

Notes d'une bookworm débutante

Alchimaer Art

Alchimaer Art,collectif artistique et humaniste, un sujet d’étude les symboles des parcours initiatiques dans l’art. Contemporain, alchimique, textile, peinture, street art, contes vidéo, design … Si l’interprétation des symboles est immortelle et universelle, leurs représentations n’ont pas de limite!

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

maykan.wordpress.com/

Arts et littératures de la Francophonie...

Vous êtes ici... et là-bas

André Carpentier & Hélène Masson

Sophie-Luce Morin

Auteure, conférencière, idéatrice

Vivre

« Écoute le monde entier appelé à l’intérieur de nous. » Valère Novarina

%d blogueurs aiment ce contenu :