Modernité, par Clémence Tombereau…

Chronique de Milan

chat qui louche, maykan, alain gagnon, francophonie, littérature, Québec

 

Lumière douce.  Chants d’oiseaux.  Bientôt :  même l’odeur de la forêt tropicale.  Bientôt.
Elle délaisse le lit et ses rêves, à moins que ce ne soit l’inverse.  Corps non volatil.  Corps ancré, trop ancré dans l’asphalte du monde.  Les yeux sont ouverts comme des fleurs bientôt fanées.

Vitamines.  Équilibre.  Cinq minutes – dix parfois, de mouvements appris, censés réveiller, révéler, harmoniser le corps.  Ça marche, oui.

Douche et maquillage :  l’éternel retour.  L’éternelle renaissance de la femme phénix.  Les cendres de la veille s’accumulent dans les cernes masqués de pâte beige.  Nous ne sommes après tout que des palimpsestes en perdition.

Sortir de l’appartement, de l’immeuble, de sa nature finalement.  Enfiler le costume ou l’armure.  L’amertume est niée par une mascarade.

Marcher.  Métro.  Marcher.  Bureau.
Boire une gorgée d’eau de coco.  Dans un mois, jus de bouleau.  On alterne.

S’asseoir, après avoir un peu parlé avec des gens.  Se mettre à l’écran, au clavier, à l’interface.  Au travail.  Le siège est dernier cri.  Les conditions de travail sont optimisées.  Pour le confort.  La rentabilité surtout.
Au déjeuner, de l’équilibre, toujours.  Et du plaisir, oui, oui.  Ni café ni cigarette.  Un thé vert puis des dents brossées, lustrées, saines et immaculées.

Puis bosser.  Parler.  Saluer.  Sourire ou anecdote ou truc du genre.  Bonsoir.  À demain !
Sortir.  Marcher.  Sac de sport sur l’épaule.  Fibre anti-transpirante.  Aérée et légère.  Couleurs vives.  Positives.  Motivantes et joyeuses.  Salle de sport.  Suer.  Se défouler.  Être bien.  Bien-être.  Vide.  Comme ces coquilles qui attendent sur la plage qu’un bambin les ramasse, les admire, les oublie finalement dans un tiroir demain.
Marcher.  Métro.  Ce soir, pas d’apéro :  un par semaine, et encore.

Immeuble puis appartement.  Aux beaux volumes et lumineux.  Beaucoup de cachet.
Douche.
Soupe légère.
Souffle léger.
Livre ou télé.
Une gélule.  Ou plusieurs.  Ou des comprimés.  Plantes douces ou brutale chimie.
Demain, on ne sait pas.
Si elle se réveillera.
Tout dépend du dosage
– de la modernité.

Notice biographique

Clémence Tombereau est née à Nîmes et vit actuellement à Milan.  Elle a publié deux recueils, Fragments et Poèmes, Mignardises et Aphorismes aux éditions numériques québécoises Le chat qui louche, ainsi que plusieurs textes dans la revue littéraire Rouge chat qui louche maykan alain gagnonDéclic (numéro 2 et numéro 4) et un essai (Esthétique du rire et utopie amoureuse dans Mademoiselle de Maupin de Théophile Gautier) aux Éditions Universitaires Européennes.  Récemment, elle a publié Débandade (roman) aux Éditions Philippe Rey.

(Une invitation à visiter le jumeau du Chat Qui Louche :https://maykan2.wordpress.com/)

Advertisements

Laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ainsi parle l'Éternel

L'écriture de la Sainte Bible se continue -- publiée par Guylaine Roy (GROY)

La bibliothèque de Sev

Chroniques livresques et élucubrations littéraires

sillage

la trace fluide du chemin parcouru

iLOLGO 411

Bonjour, Souriez et allez-y | Hello, smile and go

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

Poesie visuelle/Visual Poetry

Un blog experimental voue a la poesie du quotidien sous toutes ses formes/An experimental blog devoted to poetry in all its forms

Stéphane Berthomet - Articles, notes et analyses

Analyste en affaires policières, terrorisme et de sécurité intérieure.

A l'horizon des mots

Notes d'une bookworm débutante

Alchimaer Art

Alchimaer Art,collectif artistique et humaniste, un sujet d’étude les symboles des parcours initiatiques dans l’art. Contemporain, alchimique, textile, peinture, street art, contes vidéo, design … Si l’interprétation des symboles est immortelle et universelle, leurs représentations n’ont pas de limite!

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

maykan.wordpress.com/

Arts et littératures de la Francophonie...

Vous êtes ici... et là-bas

André Carpentier & Hélène Masson

Sophie-Luce Morin

Auteure, conférencière, idéatrice

Vivre

« Écoute le monde entier appelé à l’intérieur de nous. » Valère Novarina

%d blogueurs aiment ce contenu :