Chronique de Milan, par Clémence Tombereau…

L’auteur au pigeon

chat qui louche, maykan, alain gagnon, francophonie, littérature, Québec

Un pigeon qui n’a rien d’autre à faire se pose sur le rebord de sa fenêtre, roucoule un peu, le regarde de ses billes stupides qui se prennent pour des yeux et une mutuelle contemplation s’opère entre l’homme et l’animal, l’un devenant l’autre par le truchement des yeux, de l’immobilité. À cet instant, le spectateur peut avoir des doutes quant à l’intelligence supposée de l’auteur et la sottise reconnue du volatile, tant ils se ressemblent dans leur air ahuri, absent. Il semble alors peu crédible que l’un et l’autre soient prêts à s’envoler sous peu.

Un coup de vent, un bruit un peu trop fort ou un claquement de porte chez un voisin et le pigeon s’envole, inconscient d’avoir fréquenté, le temps d’une œillade, un auteur en action. Dans le vide qu’il laisse sur le rebord de la fenêtre, les yeux de l’auteur sont encore posés. On peut même penser, à voir l’absence de mobilité des iris, qu’il n’a pas capté l’envol gris. Car l’une des réalités que l’auteur excelle à regarder est bien le vide, ce qui se creuse derrière des apparences tangibles ; c’est même dans ces eaux absurdes et troubles, difficiles à discerner qu’il vient pécher ses créatures, les extirper d’un confortable néant pour les confronter à une forme de vie potentiellement déplaisante ou fabuleuse.
Combien de temps reste-t-il ainsi, le corps prostré sur sa chaise, les yeux prostrés dans le vide ? Une minute, un jour entier, tout se ressemble finalement.

Notice biographique

Clémence Tombereau est née à Nîmes et vit actuellement à Milan.  Elle a publié deux recueils, Fragments et Poèmes, Mignardises et Aphorismes aux éditions numériques québécoises Le chat qui louche, ainsi que plusieurs textes dans la revue littéraire Rouge chat qui louche maykan alain gagnonDéclic (numéro 2 et numéro 4) et un essai (Esthétique du rire et utopie amoureuse dans Mademoiselle de Maupin de Théophile Gautier) aux Éditions Universitaires Européennes.  Récemment, elle a publié Débandade (roman) aux Éditions Philippe Rey.

(Une invitation à visiter le jumeau du Chat Qui Louche :https://maykan2.wordpress.com/)

Advertisements

Laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ainsi parle l'Éternel

L'écriture de la Sainte Bible se continue -- publiée par Guylaine Roy (GROY)

rujia

artiste peintre

La bibliothèque de Sev

Chroniques livresques et élucubrations littéraires

sillage

la trace fluide du chemin parcouru

iLOLGO 411

Bonjour, Souriez et allez-y | Hello, smile and go

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

Poesie visuelle/Visual Poetry

Un blog experimental voue a la poesie du quotidien sous toutes ses formes/An experimental blog devoted to poetry in all its forms

Stéphane Berthomet - Articles, notes et analyses

Analyste en affaires policières, terrorisme et de sécurité intérieure.

A l'horizon des mots

Notes d'une bookworm débutante

Alchimaer Art

Alchimaer Art,collectif artistique et humaniste, un sujet d’étude les symboles des parcours initiatiques dans l’art. Contemporain, alchimique, textile, peinture, street art, contes vidéo, design … Si l’interprétation des symboles est immortelle et universelle, leurs représentations n’ont pas de limite!

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

maykan.wordpress.com/

Arts et littératures de la Francophonie...

Vous êtes ici... et là-bas

André Carpentier & Hélène Masson

Sophie-Luce Morin

Auteure, conférencière, idéatrice

Vivre

« Écoute le monde entier appelé à l’intérieur de nous. » Valère Novarina

%d blogueurs aiment ce contenu :