Chronique d’un été, par Alain Gagnon…

Tourterelle

Tourterelle

Un festin pour les yeux…

 Déjà les signes de l’automne tout proche s’accumulent.  Dans les rangs, le long des chemins de campagne, les fils téléphoniques ploient sous les bandes d’étourneaux sansonnets, de vachers à tête brune et d’hirondelles qui se rassemblent pour le grand départ.  Le roucoulement de la tourterelle triste se fait plus insistant au-dessus des toits dans l’aube plus tardive.  Certaines feuilles tournent déjà au rouge.  Sur les rivages du Fjord, sur les berges du Piékouagami et de ses tributaires, les bécasseaux et pluviers de toutes variétés volent en formations resserrées.  Au cœur des baies, canards de surface et canards plongeurs cancanent et discutent, on présume, de routes et de vents.  Dans les cours arrière, on remplit les mangeoires dans le désir légitime de conserver autour de soi quelques mésanges, gros-becs et geais bleus pour la saison des grandes froidures.  Entre Saint-Bruno et Larouche, en fin d’après-midi, la lumière d’août s’offre dans toute sa splendeur ; les bestiaux paissent et dorment dans ses tons dorés : ses jaunes or sont d’une telle qualité que les mots s’avouent infirmes à la rendre.  De façon plus urbaine – et plus commerciale –, nos boîtes à lettres se gonflent de spéciaux pour la rentrée scolaire…  Nos vacances se terminent, mais, dans le champ le plus proche, comme dans la forêt profonde, la vie sauvage continuera sous formes animales ou végétales.

À ce sujet, j’invite tous les amants de la faune et de la flore à se rendre au Musée du Fjord de Ville La Baie, où sont exposées les œuvres[1] de Gisèle et Monique Benoît, peintres animaliers.  C’est à une véritable expédition au cœur des forêts les plus profondes que la mère et la fille nous convient.  Dans une profusion de chauds coloris et sur fond sonore d’une meute de loups qui hurlent, vous retrouverez toutes les gloires animalières et végétales de nos forêts canadiennes.  Renards roux, lynx, orignaux, ours noirs, tamias rayés, gélinottes huppées, tétras des savanes, couguars, wapitis, pékans…  Ils sont tous là, ou presque, dans un décor botanique à vous couper le souffle : petits fruits rouges, acides des quatre-temps, perles blanches de la clintonie boréale, débauches d’écorces et de feuilles mortes sur les sols, aulnes rugueux qui percent la neige, épinettes noires lancées vers le ciel, cieux de crépuscule et de plein jour…  La forêt enchantée.  Au fin fond de chaque tableau, on jurerait apercevoir parfois le château de la Belle-au-Bois-Dormant ou les nains de Blanche Neige…  Un festin pour les yeux – et pour l’esprit qui se cache derrière.  Allez-y !

Il nous faut féliciter les responsables du Musée du Fjord de nous avoir offert une exposition d’une telle qualité.

Bon automne.

Gisèle et Monique Benoît, peintres animaliers

Gisèle et Monique Benoît, peintres animaliers


[1] Ce musée est toujours attirant, mais cette exposition n’y est plus.  Ce texte a été rédigé il y a un temps…

L’auteur…

Auteur prolifique, Alain Gagnon a remporté à deux reprises le Prix fiction roman du Salon du Livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean pour Sud (Pleine Lune, 1996) et Thomas K (Pleine Lune, 1998).  Quatre de ses ouvrages en prose sont ensuite parus chez Triptyque : Lélie ou la vie horizontale (2003), Jakob, fils de Jakob (2004),Le truc de l’oncle Henry (2006) et Les Dames de l’Estuaire (2013).  Il a reçu à quatre reprises le Prix poésie du même salon pour Ces oiseaux de mémoire (Le Loup de Gouttière, 2003), L’espace de la musique (Triptyque, 2005), Les versets du pluriel (Triptyque, 2008) et Chants d’août (Triptyque, 2011).  En octobre 2011, on lui décernera le Prix littéraire Intérêt général pour son essai, Propos pour Jacob (La Grenouille Bleue, 2010).  Il a aussi publié quelques ouvrages du genre fantastique, dont Kassauan, Chronique d’Euxémie et Cornes (Éd. du CRAM), et Le bal des dieux (Marcel Broquet).  On compte également plusieurs parutions chez Lanctôt Éditeur (Michel Brûlé), Pierre Tisseyre et JCL.  De novembre 2008 à décembre 2009, il a joué le rôle d’éditeur associé à la Grenouille bleue.  Il gère aujourd’hui un blogue qui est devenu un véritable magazine littéraire : Le Chat Qui Louche 1 et 2 (https://maykan.wordpress.com/).

(Une invitation à visiter le jumeau du Chat Qui Louche :https://maykan2.wordpress.com/)

Advertisements

Laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ainsi parle l'Éternel

L'écriture de la Sainte Bible se continue -- publiée par Guylaine Roy (GROY)

La bibliothèque de Sev

Chroniques livresques et élucubrations littéraires

sillage

la trace fluide du chemin parcouru

Canada | iLOLGO.CO

Quebec | infographiste | Webmaster Site Web

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

Poesie visuelle/Visual Poetry

Un blog experimental voue a la poesie du quotidien sous toutes ses formes/An experimental blog devoted to poetry in all its forms

Stéphane Berthomet - Articles, notes et analyses

Analyste en affaires policières, terrorisme et de sécurité intérieure.

A l'horizon des mots

Notes d'une bookworm débutante

Alchimaer Art

Alchimaer Art,collectif artistique et humaniste, un sujet d’étude les symboles des parcours initiatiques dans l’art. Contemporain, alchimique, textile, peinture, street art, contes vidéo, design … Si l’interprétation des symboles est immortelle et universelle, leurs représentations n’ont pas de limite!

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

maykan.wordpress.com/

Arts et littératures de la Francophonie...

Vous êtes ici... et là-bas

André Carpentier & Hélène Masson

Sophie-Luce Morin

Auteure, conférencière, idéatrice

Vivre

« Écoute le monde entier appelé à l’intérieur de nous. » Valère Novarina

%d blogueurs aiment ce contenu :