Un texte de Francesca Tremblay…

Les mots

Milo Manara

Milo Manara

C’est tout ce que je connais.  Quand je fais le bilan de ma vie, les bras m’en tombent.  Les mots, c’est tout ce que je connais.

Saurais-je trouver les bons pour te retenir ?  Saurais-je en trouver de meilleurs pour que tu restes encore un tout petit instant ?  Peut-être ne devrais-je plus parler, car ta tête te fait si mal.  Peut-être devrais-je les taire, pour qu’enfin tu te reposes.

Mais je sais que ces mots, qui t’agacent et te font peur, sont ceux qui sont les plus vrais.  Ils sont l’écoulement du ruisseau qu’on a tenté d’entraver.  Ils sont la lumière filtrée par la poussière du temps à travers les carreaux opaques d’une maison abandonnée.  Ils sont si vrais que leur magie un jour fit germer cet arbre que tu ordonnas d’arracher.  On m’a arraché le cœur en même temps qu’on déracinait ce grand chêne.  Mais tu as essuyé mes larmes et j’ai ravalé mes peines.  Les sentiers dans le bois ne sont plus les mêmes.  Ils sont trop grands, sans toi à mes côtés.

Je ne sais pas pourquoi je fais ça, quand tu es là.  J’ai bien plus besoin de ta chaleur que celle des mots.  Je veux me lover dans tes bras pour réchauffer tout mon corps qui tremble d’effroi.  Je veux que tu embrasses cette bouche qui babille tant.  La faire taire pour le temps qu’il faudra.  Que tu prennes ce corps et fasse enfin tomber les attentes des nuits que j’ai passées sans toi, sans rien.  Cette fois, je promets de ne rien dire.  Je tuerai ces mots qui menacent notre avenir.  Pas de questions.  Seulement mes yeux qui se ferment sur l’horizon.

Dans le creux de mon cou, il est écrit comment le caresser, mais tu ne t’y attarderas pas.  Tes baisers se perdent vite sur mes seins.

Sur ma poitrine offerte, il est écrit comment l’embrasser.  Comment en saisir la moindre parcelle afin de lui donner du plaisir avec cette bouche gourmande, mais tu ne t’y attarderas pas.  Tes mains broient les mots, les palpent et les effacent.  Creusent des sillages vers un ventre gémissant.

3147886936Dans le creux de mes reins, il est écrit comment me prendre, mais tu ne le liras tout simplement pas.  Tu n’as jamais aimé lire et… j’ai promis de ne rien dire.

Pour un peu plus de chaleur humaine, j’ai fermé mes livres.  Quand tu repartiras, comme à chaque fois, il faudra que j’allume un grand feu, affreux, fait de mes bouquins abimés.  Le froid que tu laisseras en repartant givrera mes rêves qui tomberont et feront des miettes que j’ai appris à balayer avec le temps.

Mes mots ne portent plus jusqu’à toi.  Gelés, ils tombent avant que tu ne te retournes, laissant mon cœur plus au froid qu’il ne l’était déjà.

Pourtant, les mots, c’est tout ce que je connais.

NOTICE BIOGRAPHIQUE

En 2012, Francesca Tremblay quittait son poste à la Police militaire pour se consacrer à temps plein à la création– poésie, littérature populaire et illustration de ses ouvrages.  Dans la même année, elle fonde Publications Saguenay et devient la présidente de ce service d’aide à l’autoédition, qui a comme mission de conseiller les gens qui désirent autopublier leur livre.  À ce titre, elle remporte le premier prix du concours québécois en Entrepreneuriat du Saguenay–Lac-Saint-Jean, volet Création d’entreprises.  Elle participe à des lectures publiques et anime des rencontres littéraires.

Cette jeune femme a à son actif un recueil de poésie intitulé Dans un cadeau (2011), ainsi que deux romans jeunesse : Le médaillon ensorcelé et La quête d’Éléanore qui constituent les tomes 1 et 2 d’une trilogie : Le secret du livre enchanté.  Au printemps 2013, paraîtra le troisième tome, La statue de pierre.  Plusieurs autres projets d’écriture sont en chantier, dont un recueil de poèmes et de nouvelles.

(Une invitation à visiter le jumeau du Chat Qui Louche :https://maykan2.wordpress.com/)

Advertisements

Laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

rujia

artiste peintre

La bibliothèque de Sev

Chroniques livresques et élucubrations littéraires

sillage

la trace fluide du chemin parcouru

iLOLGO 411

Bonjour, Souriez et allez-y | Hello, smile and go

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

Poesie visuelle

Un blog experimental qui s'efforce de saisir la poesie dans le quotidien des images, des choses, des moments .... et plus encore

Stéphane Berthomet - Articles, notes et analyses

Analyste en affaires policières, terrorisme et de sécurité intérieure.

A l'horizon des mots

Notes d'une bookworm débutante

Alchimaer Art

Alchimaer Art,collectif artistique et humaniste, un sujet d’étude les symboles des parcours initiatiques dans l’art. Contemporain, alchimique, textile, peinture, street art, contes vidéo, design … Si l’interprétation des symboles est immortelle et universelle, leurs représentations n’ont pas de limite!

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

maykan.wordpress.com/

Arts et littératures de la Francophonie...

Vous êtes ici... et là-bas

André Carpentier & Hélène Masson

Sophie-Luce Morin

Auteure, conférencière, idéatrice

Vivre

« Écoute le monde entier appelé à l’intérieur de nous. » Valère Novarina

Les amours de livres de Falbalapat

Grignoteuse de livres... Des petits partages de lecture entre nous, un peu de musique et quelques artistes en images...

%d blogueurs aiment ce contenu :