Chronique de Milan, par Clémence Tombereau…

Smells like Christmas spirit

Ils courent, s’affolent, checkent méticuleusement leur liste, téléphonent, car, non, impossible de trouver ce114848042_0 fabuleux jouet que tous les gamins ont eu la bonne idée de vouloir, tu sais pas où je peux le trouver, j’ai déjà fait cinq magasins, j’en peux plus, je vais craquer, tu crois qu’un robot rigolo fera l’affaire ?

Ils courent, oublient des choses, parfois leur self-control, parfois leurs bambins à la caisse, parfois la vieille tante qui n’aime rien ou l’ingrédient qui manquera fatalement à la recette parfaite, pourtant je voulais à tout prix faire ça, tu comprends, qu’est-ce qu’on va devenir ?

Ils courent, bonnet vissé sur la tête saturée, carte bleue et billets en folie, on s’en fout, on verra bien, on aura sûrement des étrennes, puis en janvier on fera ceinture, on peut pas faire autrement, tu es prêt à manger des pâtes pendant un mois ?

Ils courent sous la pluie, plient sous le poids des paquets, trébuchent sur le pied fragile d’une mamie qui marche trop lentement, pardon madame, c’est noël vous comprenez ?

Ils courent et dans leurs yeux se mêlent les sensations, les peurs de ne pas bien faire, les paillettes des vitrines, les rires surexcités des enfants qui ricochent, rebondissent partout pareils à des lucioles ayant perdu la tête.

Ils courent et, au milieu d’une frénésie contagieuse, il y a de temps en temps quelqu’un qui ne t’ignore pas.  Il y a de temps en temps un sourire pour toi, un fruit, une pièce, un petit quelque chose, rien du tout, rien du tout, un trésor minuscule, ridicule, mais quand même, un petit quelque chose qui vient briser la glace de ta solitude triste.  Tu prends le petit quelque chose, tu souhaites joyeux Noël, tu renvoies le sourire et regardes ces pieds qui repartent en courant.  Tu serres dans tes mains une étincelle folle, tu la mets dans ta poche où elle rejoint ces petits riens du tout dont ton cœur est avide.

Ils courent, tu les regardes et, avec la sagesse d’un vieux singe oublié, tu apprends lentement à aimer l’être humain.

Notice biographique

Clémence Tombereau est née à Nîmes et vit actuellement à Milan.  Elle a publié deux recueils, Fragments et Poèmes, Mignardises et Aphorismes aux éditions numériques québécoises Le chat qui louche, ainsi que plusieurs textes dans la revue littéraire Rouge Déclic (numéro 2 et numéro 4) et un essai (Esthétique du rire et utopie amoureuse dans Mademoiselle de Maupin de Théophile Gautier) aux Éditions Universitaires Européennes.

(Une invitation à visiter le jumeau du Chat Qui Louche :https://maykan2.wordpress.com/)

Advertisements

Laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

rujia

artiste peintre

La bibliothèque de Sev

Chroniques livresques et élucubrations littéraires

sillage

la trace fluide du chemin parcouru

iLOLGO 411

Bonjour, Souriez et allez-y | Hello, smile and go

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

Poesie visuelle

Un blog experimental qui s'efforce de saisir la poesie dans le quotidien des images, des choses, des moments .... et plus encore

Stéphane Berthomet - Articles, notes et analyses

Analyste en affaires policières, terrorisme et de sécurité intérieure.

A l'horizon des mots

Notes d'une bookworm débutante

Alchimaer Art

Alchimaer Art,collectif artistique et humaniste, un sujet d’étude les symboles des parcours initiatiques dans l’art. Contemporain, alchimique, textile, peinture, street art, contes vidéo, design … Si l’interprétation des symboles est immortelle et universelle, leurs représentations n’ont pas de limite!

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

maykan.wordpress.com/

Arts et littératures de la Francophonie...

Vous êtes ici... et là-bas

André Carpentier & Hélène Masson

Sophie-Luce Morin

Auteure, conférencière, idéatrice

Vivre

« Écoute le monde entier appelé à l’intérieur de nous. » Valère Novarina

Les amours de livres de Falbalapat

Grignoteuse de livres... Des petits partages de lecture entre nous, un peu de musique et quelques artistes en images...

%d blogueurs aiment ce contenu :