Balbutiements chroniques, par Sophie Torris…

Mes bonnes résolutions !

Cher Chat,

En ce 1er janvier, alors que sur mon 31 la veille, j’ai fait les 400 coups, récolté un zéro de conduite et vu 361385673712497 chandelles, j’aimerais vous faire part des bonnes résolutions que je ne tiendrai pas cette année.  Comme ce sont les mêmes que celles que je m’engage à tenir depuis 2 décennies sans succès, il est hors de question que je remette l’ouvrage pour la 21e fois sur le métier.  La coutume veut en effet qu’à l’aube du Nouvel An, on défie la gravité en prenant un virage à 180 degrés fait souvent d’interdits et de privations.  Ne vous paraît-il pas improbable, le Chat, de démarrer du bon pied quand on ne sait plus sur quel pied danser ?  Afin de ne pas l’avoir mauvaise en fin d’année devant les 100 pas de mes bonnes intentions, je troque dès à présent mon calendrier de l’Avent pour un calendrier des pompiers, idéal pour éteindre toutes velléités de me consumer en sacrifices.  Et pour être sûre qu’elles s’envolent en fumée, je vous propose, mon Chat, la liste de feues mes bonnes intentions.

1. Perdre du poids

Le surplus pondéral est l’ennemi public numéro 1 et il ne se trouve pas une quadragénaire qui ne veuille, après les agapes de la St Sylvestre, rentrer dans le jean de ses 18 ans.  Or, si l’on peut se délester sans problèmes de quelques kilos, encore faut-il qu’on les perde à l’endroit convoité !  Vous espériez une éclipse de Lune et en fin de compte, il n’y a plus personne au balcon.  On ne peut donc asseoir la diète sur aucun fondement.

2. Faire du sport

Le début de l’année voit une hausse impressionnante des inscriptions dans les clubs d’entrainement.  Si en janvier, on y roule l’ardente ambition de brûler quelques calories sur des tapis, la motivation s’haltère rapidement, car, sur des vélos stationnaires, on ne peut décidément que se conditionner physiquement à la flemme olympique.

3. Arrêter de boire

Se peut-il qu’il faille arrêter de boire quand justement on commence à avoir de la bouteille ?  S’il nous faut parfois arrêter de jouer avec le feu et mettre la pédale douce, doit-on pour autant abandonner toute conduite en état d’ivresse ?  Et puis, après tout, le lever de coude n’est-il pas un conditionnement physique comme un autre.  Je dirai donc, à brûle-pourpoint, que lever régulièrement un ballon et souffler dedans peut s’avérer un sport d’équipe permettant de garder la forme.  Ronds toute l’année !

4. Arrêter de médire

Qu’est-ce qu’on pourrait bien se raconter mes copines et moi si on ne parlait plus dans le dos des autres ?  Sans être adepte de critiques incendiaires, il est donc salutaire pour l’amitié d’allumer et d’alimenter quelques foyers criminels.  Puisque ces petites méchancetés qu’on embrase sur le ton de la confidence sont créatrices de liens sociaux, il n’y a donc pas de mal à se faire du bien en disant du mal.

5. Passer moins de temps sur Facebook

On devrait s’imposer un cessez-le-feu sous prétexte que les amitiés y démarrent comme des feux de paille, mais qu’elles s’évanouissent souvent en fumée, qu’on y retrouve des amis de maternelle sans lesquels on vivait très bien avant, qu’on y fait feu de ragots insipides.  Mais je veux malgré tout continuer à parler à un mur et n’y voir que du feu parce que Facebook est le meilleur ami de ma procrastination.

RésolutionsLes bonnes résolutions cachent en fait toutes nos vilaines habitudes et sous la braise de cette chronique, couvent tous les buissons-ardents de mes mauvais plis.  Je pourrais choisir de me jeter dans le feu de l’action et peut-être, à force d’abnégations, vaincre quelques-unes de mes dépendances, mais en étant mon propre ennemi.

C’est pourquoi je choisis, cette année, de n’y voir qu’un feu d’artifice.  Imaginez alors, cher Chat, que j’aie le feu sacré !

Sophie

Notice biographique

Sophie Torris est d’origine française, Québécoise d’adoption depuis dix-sept  ans. Elle vit à Chicoutimi, y enseigne le théâtre dans les écoles et l’enseignement des arts à l’université. Elle écrit essentiellement du théâtre scolaire et mène actuellement des recherches doctorales sur l’impact de la voix de l’enfant acteur dans des productions visant à conscientiser l’adulte. Elle partage également une correspondance épistolaire avec l’écrivain Jean-François Caron sur le blogue In absentia. (http://lescorrespondants.wordpress.com)

(Une invitation à visiter le jumeau du Chat Qui Louche :https://maykan2.wordpress.com/)

Advertisements

Laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ainsi parle l'Éternel

L'écriture de la Sainte Bible se continue -- publiée par Guylaine Roy (GROY)

La bibliothèque de Sev

Chroniques livresques et élucubrations littéraires

sillage

la trace fluide du chemin parcouru

iLOLGO 411

Bonjour, Souriez et allez-y | Hello, smile and go

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

Poesie visuelle/Visual Poetry

Un blog experimental voue a la poesie du quotidien sous toutes ses formes/An experimental blog devoted to poetry in all its forms

Stéphane Berthomet - Articles, notes et analyses

Analyste en affaires policières, terrorisme et de sécurité intérieure.

A l'horizon des mots

Notes d'une bookworm débutante

Alchimaer Art

Alchimaer Art,collectif artistique et humaniste, un sujet d’étude les symboles des parcours initiatiques dans l’art. Contemporain, alchimique, textile, peinture, street art, contes vidéo, design … Si l’interprétation des symboles est immortelle et universelle, leurs représentations n’ont pas de limite!

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

maykan.wordpress.com/

Arts et littératures de la Francophonie...

Vous êtes ici... et là-bas

André Carpentier & Hélène Masson

Sophie-Luce Morin

Auteure, conférencière, idéatrice

Vivre

« Écoute le monde entier appelé à l’intérieur de nous. » Valère Novarina

%d blogueurs aiment ce contenu :