Les deux loups en soi…

(On dit cette fable cherokee.  Je l’ignore.  Je l’avais déjà lue ici et là.  Ce matin, un site sud-américain auquel je suis abonnéChat Qui Louche maykan (Palabras para el Alma : http://www.elistas.net/lista/palabras-para-el-alma/) m’en a fourni une version que j’ai traduite et vous offre.  Une histoire simple qu’on tourne et retourne longtemps dans sa tête, et qui laisse des traces.)

 Un matin, un vieux Cherokee a raconté à son petit-fils l’histoire suivante que les traditions orales ont transmise jusqu’à nous :

« À l’intérieur de chaque être humain se déroule un combat constant. Entre deux loups.

« L’un est méchant.  Il ne connaît que la colère, l’envie, la jalousie, la tristesse, le chagrin, l’avarice, l’arrogance…  L’apitoiement et un sentiment d’infériorité le poussent au ressentiment, au mensonge et à la vanité.

« L’autre est bon.  Il connaît la paix, l’amour, l’espérance, la sérénité, l’humilité, la bienveillance, l’empathie, la générosité, la vérité, la compassion et la foi. »

Le petit-fils réfléchit un peu, puis demanda :

— Quel loup remporte le combat, grand-père ?

Le vieux Cherokee répondit aussitôt :

— Celui que tu nourris.

Advertisements

7 Responses to Les deux loups en soi…

  1. Maryse Lafleur dit :

    J’adore – merci – je vais mettre l’hyperlien sur mon babillard :))

    J’aime

  2. Luc Lavoie dit :

    Le plus fort vaincra toujours le plus faible. C’est une loi universelle de la nature. Les Amérindiens savaient. Dommage que l’homme au visage pâle ait apporté ici et nourri en masse celui qui a triomphé…
    L’histoire parle d’elle-même. Il est bon de se le rappeler.
    Bonne nuit à vous!

    J’aime

  3. Jean-Marc Ouellet dit :

    Quelle belle fable qui dit tant en si peu de mots !

    Merci de l’avoir partagé.

    Jean-Marc O.

    J’aime

  4. Dominique B. dit :

    c’est curieux, il y a une semaine, une amie m’a envoyé cette jolie parabole. Histoire qu’elle avait raconté à son petit-fils de 10 ans…

    J’aime

  5. dany tremblay dit :

    WOW!
    J’adore la fin.

    D.

    J’aime

  6. Anonyme dit :

    Je trouve cette petite fable tout à fait magique… Et qui en dis long sur l’homme

    J’aime

Laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ainsi parle l'Éternel

L'écriture de la Sainte Bible se continue -- publiée par Guylaine Roy (GROY)

rujia

artiste peintre

La bibliothèque de Sev

Chroniques livresques et élucubrations littéraires

sillage

la trace fluide du chemin parcouru

iLOLGO 411

Bonjour, Souriez et allez-y | Hello, smile and go

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

Poesie visuelle/Visual Poetry

Un blog experimental voue a la poesie du quotidien sous toutes ses formes/An experimental blog devoted to poetry in all its forms

Stéphane Berthomet - Articles, notes et analyses

Analyste en affaires policières, terrorisme et de sécurité intérieure.

A l'horizon des mots

Notes d'une bookworm débutante

Alchimaer Art

Alchimaer Art,collectif artistique et humaniste, un sujet d’étude les symboles des parcours initiatiques dans l’art. Contemporain, alchimique, textile, peinture, street art, contes vidéo, design … Si l’interprétation des symboles est immortelle et universelle, leurs représentations n’ont pas de limite!

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

maykan.wordpress.com/

Arts et littératures de la Francophonie...

Vous êtes ici... et là-bas

André Carpentier & Hélène Masson

Sophie-Luce Morin

Auteure, conférencière, idéatrice

Vivre

« Écoute le monde entier appelé à l’intérieur de nous. » Valère Novarina

%d blogueurs aiment ce contenu :