Chronique de Milan, par Clémence Tombereau…

Des bouts de gens…

Regarder les gens dans la rue : il s’adonne à cette activité avec une coupable volupté.  Il y a ceux qu’il détaille des pieds à la tête, d’une épaule à l’autre, plus ou moins discrètement – coup d’œil en biais ou regard frontal – et qui lui apparaissent alors dans leur complexe totalité.  Il croit déceler alors dans un revers de pantalon, une chemise froissée, un rasage frais ou une coiffure négligée l’humeur de la personne, voire même son état psychologique et, à partir de ce même revers, sur cette chemise ou ce bout d’humanité, il part dans des divagations où la vie de ces personnes prend quelque consistance, quelque intérêt, les rend personnages.
Cette existence-là qu’ils ignorent superbement leur confère d’oniriques fantaisies, d’impossibles aventures que cette chemise froissée, ce rasage frais décorent habilement.  Ces personnes indifférentes deviennent des héros qui détrôneraient Ulysse et bouleverseraient Homère, et leur vie normale s’épice de magie.

Il y a ceux – la plupart – qu’il croise rapidement, et dont il n’aperçoit qu’un morceau, qu’un détail : un sourire rouge à lèvres, détaché du visage qu’il n’a pas le temps de voir, une mèche bouclée qui s’échappe, maline, sur une nuque inconnue, une main affairée, baguée, vernie, qui bouge, indépendante de la voix qui l’anime.  Des tessons de vie, des morceaux d’humain, pareils à ces brisures de coquillages irisés que l’on trouve sous nos pas quand on marche sur la plage.  Dans un kaléidoscope fou, ces brisures racontent autant d’instants suspendus, extraits d’une obscure intégralité, extraits bavards et facétieux qui constituent une improbable tour de Babel, chancelante, changeante.  Ces brisures brillent, s’accrochent à son imagination et le soir, lorsqu’il s’endort, il les cloue soigneusement sur les murs bleus de ses rêves.
La vraie vie, avec un peu de chance, s’agite ici.

Notice biographique

Clémence Tombereau est née à Nîmes et vit actuellement à Milan.  Elle a publié deux recueils, Fragments et Poèmes, Mignardises et Aphorismes aux éditions numériques québécoises Le chat qui louche, ainsi que plusieurs textes dans la revue littéraire Rouge Déclic (numéro 2 et numéro 4) et un essai (Esthétique du rire et utopie amoureuse dans Mademoiselle de Maupin de Théophile Gautier) aux Éditions Universitaires Européennes.

(Une invitation à visiter le jumeau du Chat Qui Louche :https://maykan2.wordpress.com/)

Advertisements

Laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ainsi parle l'Éternel

L'écriture de la Sainte Bible se continue -- publiée par Guylaine Roy (GROY)

La bibliothèque de Sev

Chroniques livresques et élucubrations littéraires

sillage

la trace fluide du chemin parcouru

iLOLGO 411

Bonjour, Souriez et allez-y | Hello, smile and go

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

Poesie visuelle/Visual Poetry

Un blog experimental voue a la poesie du quotidien sous toutes ses formes/An experimental blog devoted to poetry in all its forms

Stéphane Berthomet - Articles, notes et analyses

Analyste en affaires policières, terrorisme et de sécurité intérieure.

A l'horizon des mots

Notes d'une bookworm débutante

Alchimaer Art

Alchimaer Art,collectif artistique et humaniste, un sujet d’étude les symboles des parcours initiatiques dans l’art. Contemporain, alchimique, textile, peinture, street art, contes vidéo, design … Si l’interprétation des symboles est immortelle et universelle, leurs représentations n’ont pas de limite!

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

maykan.wordpress.com/

Arts et littératures de la Francophonie...

Vous êtes ici... et là-bas

André Carpentier & Hélène Masson

Sophie-Luce Morin

Auteure, conférencière, idéatrice

Vivre

« Écoute le monde entier appelé à l’intérieur de nous. » Valère Novarina

%d blogueurs aiment ce contenu :