Chronique ontarienne, par Jean-François Tremblay…

Le cousin rebelle de la radio

Je ne ferai pas ici l’historique du podcast (ou de la baladodiffusion, comme on l’appelle dans certains milieux).  La plupart des gens savent déjà de quoi il s’agit.  Ce n’est pas nouveau, il y a en a pour tous les goûts et le nombre d’abonnés et d’auditeurs est immense.

Il s’agit pourtant d’un médium que j’ai évité longtemps.  J’écoute déjà beaucoup la radio, de la musique, je regarde la télé, des films, je lis…  Comme je l’ai dit un jour à Sébastien, cet ami qui fait des podcasts : « Désolé, mais je n’écoute pas ça, moi, des podcasts.  Je n’ai pas le temps. »

Mais voilà que, de fil en aiguille, je me suis mis à en écouter.  J’ai commencé par celui, ludique, de Sébastien et de ses amis Fun-Jouer-Jeux, et j’ai enchaîné par d’autres podcasts québécois.  J’ai commencé alors à avoir sérieusement la piqûre, et j’ai élargi mes horizons en me tournant du côté des podcasts anglophones.  Je recommande d’ailleurs fortement celui du comédien Greg Proops, intitulé The Smartest Man in the World, qu’il enregistre lors de ses one-man-show humoristiques autour du monde.  Le gars, dont la culture n’a d’égale que sa curiosité, parle de tous les sujets de manière souvent irrévérencieuse, mais avec une fine intelligence.

Et récemment, je suis tombé sur Dan Carlin’s Hardcore History.  Ce podcast est centré, comme l’indique son titre, sur l’histoire.  Dan Carlin est un historien amateur, un vrai passionné de l’histoire avec un grand H.  Également commentateur politique, cet Américain, qui a déjà œuvré comme animateur radio professionnel, s’est tourné vers le podcast pour partager à sa manière sa passion.

Chaque épisode de Hardcore History nous ramène donc à une époque et à un lieu précis.  Carlin nous dresse un tableau vaste et détaillé, place chaque événement dans son contexte, situe les différents acteurs et leurs motivations.   Jusqu’à présent, je n’ai écouté que le plus récent épisode (#49 : The American Peril), qui tourne autour de la guerre hispano-américaine et dure plus de quatre heures…   Eh bien, laissez-moi vous dire que ces quatre heures sont parmi les plus passionnantes que j’ai passées à écouter un récit historique.

Carlin est non seulement un excellent conteur, qui donne vie aux personnages à travers leurs citations, il s’avère également un formidable vulgarisateur.  Je ne suis pas le plus grand amateur de longs récits historiques, mais j’ai suivi celui-ci avec enthousiasme et j’ai eu de la facilité à le comprendre !

Ce n’est pas nécessairement de « l’histoire pour les nuls ».  Il faut un minimum de concentration, de l’écoute, un peu de culture et beaucoup de curiosité pour passer au travers d’un de ces épisodes.  Du moins, c’est ce que je crois.  Mais Carlin rend le tout tellement intéressant et relativement simple que tout s’éclaire dans mon esprit sur cette : les personnages vivent encore en moi et des images me reviennent constamment en mémoire.

Dans le plus récent épisode de Fun-Jouer-Jeux, Joel Martel parlait des gens qui se plaignent des vidéos trop longues sur YouTube, qui refusent de visionner des vidéos de cinq ou dix minutes (et plus) parce qu’ils n’ont « pas le temps ».  La même chose se produit lorsqu’on propose au public des podcasts trop laborieux, trop longs.  Martel pose la question suivante : « Pourquoi ne pourrait-on pas être intelligents sur le web et approfondir des sujets ? »  Il renchérit en demandant : « Vos vies vont si vite que ça ?  Votre temps est si précieux que vous n’avez pas plus que quelques minutes à consacrer à un sujet ? »

Lui et ses acolytes s’amusent ensuite du fait qu’une personne, qui va refuser de regarder une vidéo de plus de dix minutes par « manque de temps », aille à la place regarder dix vidéos consécutives de chats ou de n’importe quelle autre connerie sur le web.  Trouvez la logique !

De la connerie, il y a en a également dans les podcasts.  J’en ai écouté certains, pour tester, et j’ai tout simplement arrêté et supprimé l’épisode en question.  Certains « animateurs » sont incapables d’articuler, sont inintéressants, manquent de culture, ou parfois la qualité sonore rend l’écoute pénible.   J’écoute autant de trucs amateurs que de trucs professionnels.  Ce qui m’intéresse d’abord : le sujet.

Mon application iPhone « podcast », que je n’utilisais jamais il y a à peine un mois ou deux, est remplie aujourd’hui d’épisodes en attente.  L’écoute de Dan Carlin fut longue, mais également passionnante, et j’ai encore une foule d’autres podcasts à visionner : critiques de films, commentaires sur l’actualité, entrevues avec des personnalités que j’aime, etc.

Aisha Tyler

À ce propos, je recommande fortement le podcast Girl on Guy de la comédienne Aisha Tyler, qui s’entretient en long et en large avec des gens de l’industrie du divertissement (acteurs, chanteurs, créateurs).  Est-ce que le podcast est un domaine exclusivement masculin ?  Non, car Aisha y fait un travail remarquable – même si elle n’interviewe que des hommes.

L’univers du podcast est vaste, très vaste.  Il y en a de toutes les sortes, pour tous les goûts.  Allez y jeter une oreille !

Maintenant, je dois retrouver le temps d’écouter de la musique…

Liens :

Fun-Jouer-Jeux

Dan Carlin’s Harcore History

Greg Proops’ « The Smartest Man in the World »                 

Girl on Guy

Notice biographique

Jean-François Tremblay est un passionné de musique et de cinéma.  Ila fait ses études collégiales en Lettres, pour se diriger parla suite vers les Arts à l’université, premièrement en théâtre (en tant que comédien), et plus tard en cinéma.  Au cours de son Bac. en cinéma, Il découvre la photographie de plateau et le montage, deux occupations qui le passionnent.  Blogueur à ses heures, il devient en 2010 critique pour Sorstu.ca, un jeune et dynamique site web consacré à l’actualité musicale montréalaise.  Jean-François habite maintenant Peterborough.   Il tient une chronique bimensuelle au Chat Qui Louche.

(Une invitation à visiter le jumeau du Chat Qui Louche :https://maykan2.wordpress.com/)

Advertisements

Laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ainsi parle l'Éternel

L'écriture de la Sainte Bible se continue -- publiée par Guylaine Roy (GROY)

rujia

artiste peintre

La bibliothèque de Sev

Chroniques livresques et élucubrations littéraires

sillage

la trace fluide du chemin parcouru

iLOLGO 411

Bonjour, Souriez et allez-y | Hello, smile and go

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

Poesie visuelle/Visual Poetry

Un blog experimental voue a la poesie du quotidien sous toutes ses formes/An experimental blog devoted to poetry in all its forms

Stéphane Berthomet - Articles, notes et analyses

Analyste en affaires policières, terrorisme et de sécurité intérieure.

A l'horizon des mots

Notes d'une bookworm débutante

Alchimaer Art

Alchimaer Art,collectif artistique et humaniste, un sujet d’étude les symboles des parcours initiatiques dans l’art. Contemporain, alchimique, textile, peinture, street art, contes vidéo, design … Si l’interprétation des symboles est immortelle et universelle, leurs représentations n’ont pas de limite!

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

maykan.wordpress.com/

Arts et littératures de la Francophonie...

Vous êtes ici... et là-bas

André Carpentier & Hélène Masson

Sophie-Luce Morin

Auteure, conférencière, idéatrice

Vivre

« Écoute le monde entier appelé à l’intérieur de nous. » Valère Novarina

%d blogueurs aiment ce contenu :