Les tribulations d’une Saguenéenne en Chine, par Sophie Torris…

(Notre chroniqueuse Sophie Torris et sa famille effectuent présentement un voyage en Chine.  Nous avons pensé combler un peu le vide laissé par ses vacances en vous livrant des extraits de son journal de voyage qu’elle publie à l’adresse suivante : http://socrizotolou.wordpress.com/author/2moiatoi/)

Éplucher les guides touristiques ?

On commence à s’échiner sur la moindre chinoiserie.  Pas de chichi, on ne chipote pas, on ne rechigne pas et on s’entiche de tous les catéchismes chinois jusqu’au masochisme.  Sans gâchis !

Tchin-tchin !  À nos chevets !  On épluche les guides touristiques !

C’est l’anarchie !  Tout un chahut !  Rien qu’à la lecture, la Chine est un choc !  Elle a du chien et 1000 polichinelles dans sa machine !

Alors, pour que notre sun shines en Chine, faut-il tenter de la déchiffrer avant d’y cheminer et chiffonner des pages afin de balayer nos chimères d’une chiquenaude ou laisser s’installer la chimie d’elle-même, à chaud, et se nourrir à même son charivari ?

Fétichistes littéraires, nous chinons également quelques chefs-d’œuvre, histoire de troquer nos Chimènes pour des Geishas, le temps du voyage.  Chers amis, vos suggestions de romans chinois sont les bienvenues.

Sophie

Le grand départ

Hier, 14 h.  En route vers notre première étape : Le Best Western de Dorval, la familiale remplie à ras bord de bagages, de bouffe et d’enfants.  Ça rit, ça parle fort, ça se chicane et ça demande déjà à intervalles réguliers : « M’maaaan, encore combien de kilomètres ? ».  Vous serez sans doute déçus.  Absolument rien de très exotique jusqu’à maintenant.  Le parc des Laurentides est tranquille.  Pas d’orignaux en vue !  Ça commence juste à sentir un peu l’ours dans l’char !

Il est 12 heures plus tard en Chine et tandis qu’on chante à tue-tête, Zoé et moi, l’intégrale de la comédie musicale Glee sous l’œil narquois, puis rapidement excédé des garçons, Christophe — qui est parti quelques jours plus tôt roupille au 82e étage d’une grande tour de Tianjin sous l’énorme lune qui apparaîtra un peu plus tard ici — récupère après son premier jour d’enseignement.

Il est 19 h 30 quand nous arrivons à destination sous une pluie battante.  Rien qui peut entacher la bonne humeur.  Surtout pas celle de Lou !  On finit par tous participer à sa chorégraphie.  Les ressorts des lits de la chambre 209 ont le fou rire !

Aujourd’hui, 10 h 30.  La chambre est sans dessous dessus.  Il va falloir que je refasse les valises au complet !  La TV braille.  Zoé snapchat avec ses chums de filles.

L’avion est à 17 h 55.  Une petite halte à Vancouver avant de redécoller pour Pékin (Beijing).  18 h 25 de vol. 18 h 25 avant d’avoir du hublot, une vue périphérique sur l’Empire du Milieu.  Puis 26 jours pour tenter de sortir des sentiers battus chaque année par 45 millions de touristes.  Espérer que la Chine nous livre quelques-uns de ses secrets.  Après tout, on est un peu intimes, elle et moi.  Pensez donc, depuis le temps qu’elle m’habille !

Sophie

Notice biographique

Sophie Torris est d’origine française, québécoise d’adoption depuis dix-sept  ans. Elle vit à Chicoutimi, y enseigne le théâtre dans les écoles et l’enseignement des arts à l’université. Elle écrit essentiellement du théâtre scolaire et mène actuellement des recherches doctorales sur l’impact de la voix de l’enfant acteur dans des productions visant à conscientiser l’adulte. Elle partage également une correspondance épistolaire avec l’écrivain Jean-François Caron sur le blogue In absentia. (http://lescorrespondants.wordpress.com)


Advertisements

One Response to Les tribulations d’une Saguenéenne en Chine, par Sophie Torris…

  1. Stéphane dit :

    Sophie se fait son petit chinéma, une super production digne des plus grandes comédies musicales de Bollywood ! De la Chine à l’Inde, il n’y a qu’un pas-de-géant, quelques fuseaux horaires, tels des câbles de fildefériste, qui maintiennent, en l’air, la bonne humeur familiale ! Good trip à la mode de quand ?

    Amitiés poétiques et savoyardes,

    Stéphane

    J’aime

Laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ainsi parle l'Éternel

L'écriture de la Sainte Bible se continue -- publiée par Guylaine Roy (GROY)

La bibliothèque de Sev

Chroniques livresques et élucubrations littéraires

sillage

la trace fluide du chemin parcouru

iLOLGO 411

Bonjour, Souriez et allez-y | Hello, smile and go

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

Poesie visuelle/Visual Poetry

Un blog experimental voue a la poesie du quotidien sous toutes ses formes/An experimental blog devoted to poetry in all its forms

Stéphane Berthomet - Articles, notes et analyses

Analyste en affaires policières, terrorisme et de sécurité intérieure.

A l'horizon des mots

Notes d'une bookworm débutante

Alchimaer Art

Alchimaer Art,collectif artistique et humaniste, un sujet d’étude les symboles des parcours initiatiques dans l’art. Contemporain, alchimique, textile, peinture, street art, contes vidéo, design … Si l’interprétation des symboles est immortelle et universelle, leurs représentations n’ont pas de limite!

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

maykan.wordpress.com/

Arts et littératures de la Francophonie...

Vous êtes ici... et là-bas

André Carpentier & Hélène Masson

Sophie-Luce Morin

Auteure, conférencière, idéatrice

Vivre

« Écoute le monde entier appelé à l’intérieur de nous. » Valère Novarina

%d blogueurs aiment ce contenu :