Billet de Milan, par Clémence Tombereau…

Éloge de l’alcool

Dans le fin fond du verre juste en train d’être bu, le liquide sirupeux dessine un horizon facile et vacillant ; en une grande lampée, le firmament frémit puis file vers la bouche goulue comme la terre sèche.

Dans le fond du verre tu ne vois plus rien, que des possibles en suspens et des troupeaux de rêves qui paissent paisiblement dans les champs de ton âme.

Avalé l’horizon.  Disparues les limites.

Tantôt couleur de sang ou ambré comme le miel, fait de fruits ou de plantes ou de céréales sapides, souvent tu le savoures dans un délice long comme une agonie.

L’ivresse est une maîtresse que tu veux mystérieuse, aguicheuse et distante, sans cesse sur le fil entre passion charnelle et amour platonique.  Qu’elle ne soit qu’une promesse chuchotée à tes sens, promesse qui suffit à t’en rendre fou.  Qu’elle soit une inconnue aux contours indécis, fantasmée de toutes pièces, une ivresse rêvée.

Un peu comme ces filles que tu aimes d’autant plus que tu ne les baises pas.

Journée type — petite fin

Grand chef sort de son antre, dérangé dans sa fonction divine.  Fulmination hautaine et affligée à la vue du spectacle triste.  Régression.  Cour d’école.  Puérilité.  Débiles.  Vraiment cons.  L’éventail lexical de grand chef.  Pour mieux nous entailler.  Tout ce café perdu c’est malheureux.  Le sang de Patricia n’a pas la même valeur.  Il aimerait bien le boire.  Les mains dans les poches je l’apostrophe.  Peut-être a-t-il sa part de responsabilité dans ce maelström.  Les regards de tous ne forment qu’une accusation cyclopéenne.  Ne pas compter sur eux.  À peine sur moi-même.  La bouche bée de grand chef, trou noir hypnotisant, m’invite à l’éloquence.  À l’abordage.  Ouvrir les vannes.  Personne.  Vous entendez : personne n’a jamais osé.  Alors il était temps que j’arrive.  Oui je passerai dans votre bureau, cette pièce aussi glauque que vous, celle d’où vous ne voyez rien.  Je partirai.  Je vous laisse à votre merde.  Elle semble tant vous convenir.  Surtout, n’ouvrez pas les yeux.  Contentez-vous de renifler.

Notice biographique

Clémence Tombereau est née  à Nîmes en 1978. Après des études de lettres classiques, elle a enseigné le français en lycée pendant cinq ans.  Elle vit actuellement à Milan, en Italie.  Finaliste du prix Hemingway en 2005, lauréate cette année du concouJrs littéraire organisé par le blogue Vivre à Porto, elle a contribué à la revue littéraire Rouge-déclic (numéro2) et elle nourrit régulièrement un blogue que vous que vous auriez intérêt à visiter :http://clemencedumper.blogspot.com/  (Clémence Tombereau vient de publier aux Éditions du Chat Qui Louche Fragments, un recueil de billets que vous pouvez vous procurer en version numérique pour un prix plus que modique à l’adresse suivante : http://www.editionslechatquilouche.com/)

(Une invitation à visiter le jumeau du Chat Qui Louche :https://maykan2.wordpress.com/)

Advertisements

Laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ainsi parle l'Éternel

L'écriture de la Sainte Bible se continue -- publiée par Guylaine Roy (GROY)

La bibliothèque de Sev

Chroniques livresques et élucubrations littéraires

sillage

la trace fluide du chemin parcouru

Canada | iLOLGO.CO

Quebec | infographiste | Webmaster Site Web

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

Poesie visuelle/Visual Poetry

Un blog experimental voue a la poesie du quotidien sous toutes ses formes/An experimental blog devoted to poetry in all its forms

Stéphane Berthomet - Articles, notes et analyses

Analyste en affaires policières, terrorisme et de sécurité intérieure.

A l'horizon des mots

Notes d'une bookworm débutante

Alchimaer Art

Alchimaer Art,collectif artistique et humaniste, un sujet d’étude les symboles des parcours initiatiques dans l’art. Contemporain, alchimique, textile, peinture, street art, contes vidéo, design … Si l’interprétation des symboles est immortelle et universelle, leurs représentations n’ont pas de limite!

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

maykan.wordpress.com/

Arts et littératures de la Francophonie...

Vous êtes ici... et là-bas

André Carpentier & Hélène Masson

Sophie-Luce Morin

Auteure, conférencière, idéatrice

Vivre

« Écoute le monde entier appelé à l’intérieur de nous. » Valère Novarina

%d blogueurs aiment ce contenu :