Dires et redires, par Alain Gagnon…

Féminisation et Kœchlin…

Je suis à lire le captivant journal de Françoise Giroud, La rumeur du monde. Quelles misères la féminisation des titres ou des mots n’inflige-t-elle pas aux Français ?

Françoise Giroud

Au Québec, nous avons réglé prestement et sans douleur le problème : auteur, auteure ; écrivain, écrivaine ; professeur, professeure ; monsieur le ministre, madame la ministre… Quelqu’un trouvait horrible le substantif écrivaine : il exprimerait trop brutalement le fait que l’on écrit en vain… Et écrivain ? « Ce n’est pas pareil : l’habitude, l’usage… » L’usage a toujours commencé quelque part, à un moment précis, puis ça devient justement usuel.

(Le chien de Dieu, Éditions du CRAM, 2009.)

*

Lumière de la nuit, de Pietro Citati[1]. À équidistance de la mythologie, de la philosophie de l’histoire et de l’esthétique. Un livre profond, à méditer et à rêver des heures et des heures. On commence avec ces Scythes imprévisibles et nomades qui, devant les logistiques et l’ordonnancement de l’Empire perse, pratiquent déjà cette stratégie de la terre brûlée, du retrait et de la guérilla que reprendra Koutouzov devant les armées napoléoniennes et Staline devant la fulgurance de la Wehrmacht. Les Perses retraiteront, abandonnant à la vindicte des Scythes les lents et les ânes. Les nomades des steppes ne seront pas soumis à la férule bureaucratique ni au cordon de l’arpenteur.

Et que dire de Darius, au cœur de son palais, dans cette Persépolis inutile, où on ne gouverne pas, où on ne fait pas commerce ni industrie ? Cette cité ne sert qu’à Darius et au soleil. Le 21 juin, au solstice d’été, sur son trône rutilant, du fond de son palais, il attend le soleil qui, à son lever, le couvre de mille feux, l’inonde de lumière et, pendant sept minutes, ne brille que pour lui.

Lorsqu’on écrit ces lignes en écoutant Les heures persanesde Charles Kœchlin, il y a de quoi délirer. L’art est ainsi fait que les temps et les expressions s’entrechoquent. Les aires géographiques et temporelles s’y confondent hors toute géographie, hors toute chronologie, dans ce métaespace / temps auquel accède parfois la conscience humaine.

(Le chien de Dieu, Éditions du CRAM, 2009.)


[1] Pietro Citati, Lumière de la nuit : les grands mythes dans l’histoire du monde, Paris, Gallimard, 1999.

Advertisements

Laissez un commentaire.

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

rujia

artiste peintre

La bibliothèque de Sev

Chroniques livresques et élucubrations littéraires

sillage

la trace fluide du chemin parcouru

iLOLGO 411

Bonjour, Souriez et allez-y | Hello, smile and go

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

Poesie visuelle

Un blog experimental qui s'efforce de saisir la poesie dans le quotidien des images, des choses, des moments .... et plus encore

Stéphane Berthomet - Articles, notes et analyses

Analyste en affaires policières, terrorisme et de sécurité intérieure.

A l'horizon des mots

Notes d'une bookworm débutante

Alchimaer Art

Alchimaer Art,collectif artistique et humaniste, un sujet d’étude les symboles des parcours initiatiques dans l’art. Contemporain, alchimique, textile, peinture, street art, contes vidéo, design … Si l’interprétation des symboles est immortelle et universelle, leurs représentations n’ont pas de limite!

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

maykan.wordpress.com/

Arts et littératures de la Francophonie...

Vous êtes ici... et là-bas

André Carpentier & Hélène Masson

Sophie-Luce Morin

Auteure, conférencière, idéatrice

Vivre

« Écoute le monde entier appelé à l’intérieur de nous. » Valère Novarina

Les amours de livres de Falbalapat

Grignoteuse de livres... Des petits partages de lecture entre nous, un peu de musique et quelques artistes en images...

%d blogueurs aiment ce contenu :